Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



Alfred MARIE JEANNE vole-t-il au secours de Yan MONPLAISIR dans le dossier de la COOPEMAR/ MAXXIPECH'?


Rédigé le Mercredi 27 Juillet 2016 à 01:09 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

MAKACLA vient d’apprendre qu’une réunion est convoquée de toute urgence ce mercredi 27 juillet à 16 heures à la CTM.
Voici l'ordre du jour : Réunion d’échanges en lien avec le dossier Coopémar/Maxxipeche, sur la gestion des sites portuaires en Martinique. »
On se rappelle que le seul Kankan de la dernière plénière a porté sur ce sujet celui de la COOPEMAR.


Ce qui est étonnant dans cette convocation, c’est son immédiateté immédiate.

Soit le cabinet du président ne veut pas de vague sur cette affaire, soit les remous commencent à faire de la houle. Une plainte au Procureur, des marins-pécheurs qui montent une coopérative, un camion plein de carburant qui est prié de rebrousser chemin, et un dossier qui est désormais politique cela commence à faire beaucoup.

Ce qui est aussi préoccupant c’est qu’il y a un certain nombre d’absents : Les Maires ne semblent pas être convoqués et la presse aussi. La preuve que le dossier est délicat il semble que l’initiative de cette convocation provienne du cabinet du président, affirmation que c’est AMJ en personne qui reprend le pilotage de cette affaire.

Aura-t-on raison de dire, que le MIM et la DROITE ont abandonné les petits marins-pêcheurs ?

Ne voyez pas dans cet article un soutien de MAKACLA à ce que le Président Alfred MARIE JEANNE appelle une polémique inutile. Mais tout de même cette question mérite d’être posée au regard des successions de faits troublants qui se produisent actuellement dans le monde de la pêche.

Commençons par l’embarrassante cession de la COOPEMAR.

MAKACLA n’insistera pas sur la demande de dossier de cession faite avant la publication de la mise en cession par Gilles WAN AJOUHU qui montre que ce cabinet d’administrateur manque d’étanchéité, à moins qu’il ne soit ouvert pour un certains nombre d’administrés.

Si ce dossier embarrasse la gouvernance actuelle de la CTM, c’est par la seule présence de Yan MONPLAISIR à la fois dans l’hémicycle territorial, mais aussi dans sa position de repreneur des actifs de la COOPEMAR. Le GROUPE MONPLAISIR est propriétaire de la société SERVICHEF et actionnaire de la société MAXXIPECH à qui le tribunal a remis les actifs de la COOPEMAR sans que cette dernière ai remis ses trois derniers bilans.

Ce qui embarrasse c’est cette position évidente de prise illégale d’intérêts, passive ou active qui fait que quelque soit la décision qui sera prise on aura toujours l’intime conviction qu’il est plus facile de manœuvrer de l’intérieur que de l’extérieur.
La preuve : La question des AOT qui sont délivrées par la CTM, l’adage bef béké an can béké se vérifiera-t-il ?

Quand Alfred MARIE JEANNE dit qu’il remettra les AOT après avoir réuni tout le monde, Est-ce là une grande messe de plus pour mieux noyer le poisson où un vrai changement de cap ?


MAKACLA n’a pas de leçon à donner au président de la CTM. Mais imaginez ami lecteurs les dérives qui peuvent découler de la remise des ports de pêche de la Martinique à un privé !

Yan MONPLAISIR doit faire un choix la politique où les affaires
Yan MONPLAISIR doit faire un choix la politique où les affaires
SI MARIE JEANNE avait dit qu’il ne remettra pas les ports de pêche de la Martinique à un privé quel qu’il soit, mais aux professionnels, notre jugement serait différent, mais ce n’est pas encore ce qu’il a dit.

Toujours sur la COOPEMAR quand Karine MOUSSEAU qui est pourtant professeur d’économie dit que la COOPEMAR était en redressement judiciaire depuis plus de 6 mois et que l’ancienne majorité n’a rien fait, elle ment où elle se trompe.

La COOPEMAR a été mise en redressement le 22 avril 2016 soit 4 mois après l’élection de la nouvelle gouvernance du pays Martinique, avec en principe une période d’observation de 6 mois. Le 5 juillet 2016 la COOPEMAR est liquidée !!!!!!!. Soit trois mois après sous la gouvernance MARIE JEANNE.
Si la nouvelle gouvernance avait simplement écrit au président du tribunal de commerce en lui disant que le dossier de la COOPEMAR était à l’étude, La COOPEMAR existerait encore aujourd’hui.

Pourquoi cette réunion qui est possible aujourd’hui moins d’un mois après la décision du tribunal, n’était-elle pas possible hier quand les 1300 sociétaires de la COOPEMAR avaient besoin d’aide ?

Au lieu de cela Louis BOUTRIN intoxiqué sans doute par les explications de l’intérieur est allé en costar cravate indiquer au tribunal, que quelque soit le privé qui sortirait de chapeau du tribunal, la CTM remettrait à ce privé toutes les clés des ports de pêche de Martinique. Savait on déjà que ce serait MAXXIPECH’ ?


Il pourrait en être tout autrement pour la COOPEMAR si un autre projet ne se fomentait pas dans le dos des petits marins-pécheurs pratiquants de la pêche côtière.

Tuer la COOPEMAR c’est tuer la société d’avitaillement de 850 patrons marins-pêcheurs.
Ce complot contre la pêche traditionnelle, nous l’avons découvert dans le forum sur la pêche et l’aquaculture qui a été réalisé par la CTM le jeudi 21 juillet à 18 heures à IMS, toujours sous la houlette de ce même Louis BOUTRIN.

Apres avoir noyé les marins-pêcheurs dans un flot de chiffres les uns plus faux que les autres, après avoir fait les tableaux désastreux de la situation actuelle cloredéconée , après avoir fait croire aux pêcheurs présents que les nouvelles yoles de pèche ne pouvaient plus les nourrir, le valeureux Louis BOUTRIN a annoncé le torse bombé, son futur projet de mise en place en Martinique de Pêche semi-industrielle.

Quand on sait que dans les mêmes instigateurs de ce projet, on retrouve soit ceux qui précipitaient hier la COOPEMAR en redressement judiciaire, soit ceux qui ont monté des unités industrielles pour la transformation de ce poisson, soit ceux qui vont vendre demain les moteurs pour les bateaux de pêche semi industriel, soit ceux qui sont les nouveaux conseils de la CTM et qui on remis la COOPEMAR à MAXXIPECH, MAKACLA se demande si la 850 marins pêcheurs de la Martinique et leur 150 matelots, ne sont pas tombés dans un traquenard, à moins qu’ils aient été livré comme le disent des petits marins-pêcheurs à un système mafieux.

En réalité quand cela se passe avec l’avalise de certains politiques apprentis affairistes, ont peut se demander si le mot abandon qu’utilisé par le PPM ne devrait être remplacé par celui de trahison. Nous sommes très loin de l’approche BOLINOISE de la pêche des premières années MARIE JEANNE gageons que dès demain AMJ changera de cap.

MAKACLA avec cet article ne se fera pas que des amis parmi ceux qui dirigent le pays mais notre philosophie est de ne jamais être les béni-oui-oui de quiconque.



VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?

De la publicité, au cinéma , du livre, à la bande dessinée, du pamphlet au corpus politique c’est le texte qui donne la cadence.



Donc acceptons que potentiellement l’acte d’écrire soit un levier de développement pour peu de l’écriture elle-même soit considérée comme un ingrédient culturel majeur

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?
Ce qui est important dans cet échange c’est l’appel à s’organiser en filière dans un pays Martinique où chacun devient de plus en plus individualiste.
12032019_editorial_auteurs_livres_edition.mp3 12032019 Editorial AUTEURS LIVRES EDITION.MP3  (3.85 Mo)


Victor HAUTEVILLE
14/03/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM