Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



COOPEMAR ; Du retournement au détournement.Que va dire le Président tribunal de commerce ?


Rédigé le Dimanche 9 Octobre 2016 à 09:40 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Nous vous l’avons déjà affirmé ici, un chef de centre, à qui on permet de se comporter en administrateur dans un cabinet d’administrateur a favorisé, un candidat dont les qualificatifs qui le définissent inciteraient à la méfiance, au soupçon à défaut à la prudence.


COOPEMAR ; Du retournement au détournement.Que va dire le Président tribunal de commerce ?
Retenir une équipe qui ne fournit pas tous ses bilans est au mieux une faute professionnelle grave. Ici Il s’agit d’un camouflage, pour procéder à un holdup. Vous verrez que ce terme n’est pas exagéré, quand nous allons vous agrainer les manquements d’une sale histoire, qui laisse interrogatif face à la justice rendue par le tribunal de commerce de Fort de France.

Posons à Jacques Stephen de Thore du cabinet BCM , ce chef de centre les questions auxquelles nous n’arrivons pas à trouver de réponses : Pourquoi MARIN PECHE n’a pas fourni de bilan ? Pourquoi SERVICHEF n’a présenté qu’un seul bilan au lieu de trois bilans obligatoires, et pourquoi ces manquements n’ont-ils pas été indiqués aux juges, à la présidente du tribunal, au juge commissaires et au Procureur de la République.

Pourquoi a-t-on caché a tout ce beau monde que l’un des candidats faisait l’objet d’une liquidation judiciaire en cours ?
Ce camouflage est Objectif. Comment peut-on étudier la santé financière d’une entreprise sans ses trois bilans.

Comment peut-on confier une entreprise malade à un groupe d’entreprises à bout de souffle si ce n’est par complicité.
Même si ce responsable de centre n’a pas les qualifications pour exercer, il a la connaissance de l’administration d’entreprises en difficulté au bout de si nombreuses années d’expérience. C’est donc en toute connaissance de cause qu’il a sciemment favorisé des repreneurs dont la candidature de certains actionnaires n’était pas recevable. Nous n’arrivons pas à croire que c’est en irrespect total des règles de la profession que ce dernier acceptait de bafouer toutes les réglementations en vigueur. Alors pourquoi à t’il accepté d’étudier ce dossier sans les pièces essentielles. Il n’y a pas d’autre réponse que celle du passe droit.

Savait- il seulement que MAKACLA l’observait aux premières loges ?

Cette affaire ressemble étrangement à l’affaire GUIBERT, ce président de tribunal qui avait été destitué suite à la dépossession d’un restaurant huppé qu’il avait offert à sa maîtresse. Là c’était par amour, ici il semble que se soit par convenance de castre.

En favorisant des candidats incapables de tenir la route financièrement, on assiste actuellement à un MAXXIBORDEL, une MAXXI MAGOUILLE et un MAXXIDETOURNEMENT dont MAKACLA à l’intention de dénoncer point par point une stratégie de retournement qui a pour seul principe celui de la « chacalisation » des actifs de l’outil de travail des 850 petits patrons pêcheurs de la Martinique.

Pour commencer cette dénonciation nous posons une question ; Pour quelles raisons lorsque qu’un achat est fait à MAXXIPECH’ dans la nouvelle société qui a repris les actifs de la COOPEMAR cet achat est-il payé dans une entreprise, non actionnaire de MAXXIPECH ?

Il semble que l’argent de la fameuse filière pêche, arrive déjà dans un circuit de boite de nuit. S »agit il d’une autre filière.
Le SRPJ , AMJ, Louis BOUTRIN, Yan MONPLAISIR de la CTM et Bertrand CAMBUSY l’ex syndicat du personnel savent-ils cela ?

Nous vous en dirons bientôt plus, au prochain numéro, après vous avoir informé sur la situation du personnel, victime des promesses non tenues d’un groupe de prédateurs !


Les MAXXI PROMESSES à un personnel hyper déprimé
Chaque fois que MAKACLA vous donne une information, elle est vérifiée. Ce que nous allons vous révéler ici, est de nature à faire bondir au plafond toutes personnes qui s’intéressent à la moralité, à Ethique et à l’honneur.

Cette fois nos infos viennent de l’intérieur. Article à parution samedi 8 octobre





VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?

De la publicité, au cinéma , du livre, à la bande dessinée, du pamphlet au corpus politique c’est le texte qui donne la cadence.



Donc acceptons que potentiellement l’acte d’écrire soit un levier de développement pour peu de l’écriture elle-même soit considérée comme un ingrédient culturel majeur

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?
Ce qui est important dans cet échange c’est l’appel à s’organiser en filière dans un pays Martinique où chacun devient de plus en plus individualiste.
12032019_editorial_auteurs_livres_edition.mp3 12032019 Editorial AUTEURS LIVRES EDITION.MP3  (3.85 Mo)


Victor HAUTEVILLE
14/03/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM