Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



COOPEMAR : Un oursin dans la chaussure de la CTM


Rédigé le Vendredi 29 Juillet 2016 à 15:11 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


Les interactions qui se sont réalisées dans le dossier de la COOPEMAR montrent comment dans ce pays Martinique il conviendra pour tous ceux qui veulent défendre leurs intérêts d’être avant tout dans un rapport de force.
La justice en Martinique n’est pas justice. La politique n’est pas au service du plus grand nombre. Les enjeux économiques de premiers plans sont réservés à un cercle très fermé et l’étroitesse du pays crée une promiscuité dont les filiations souillent toutes les décisions importantes.
Ce qui est admirable c’est que toutes ces confusions finissent par créer un nouvel équilibre réel. Le pays avance malgré ses incohérences.


Au François ce jour 29 juillet un camion de transport d’hydrocarbure, les cuves remplie de Carburant au nom de TOTAL a rebroussé chemin une nouvelle fois.

La base des pécheurs du François a dit non. Pas question que MAXIPECH ne s’installe dans la coopérative du François.
Organisé en groupe de vigilance tournant, les pécheurs du François qui ont déjà indiqué qu’ils veulent l’AOT du François pour la Coopérative franciscaine n’entendent pas mollir d’une maille.

La base a donc désapprouvée une position molle qu’avait du tenir les représentants qui étaient désigné pour participer à la réunion express convoquée de toute urgence par Alfred MARIE JEANNE pour venir au secours de MONPLAISIR, soyons concret et demandons-nous comment malgré toute cette pagaille, sur quels base la résilience et la résistance s’organise t’elle ?

Les 800 marins pêcheurs, petits patrons de pêche côtière, sont victimes d’une déloyauté par l’ensemble des institutions qui devraient les défendre. Les faits sont là ils existent.

MAKACLA dans cette enquête n’a jamais révélé l’information suivante : La présence de la SAGIPAR dans la société du Groupe MOMPLAISIR et plus particulièrement dans la société SERVICHEF. La SAGIPAR est une société dont le principe est de prendre des participations en capital risque dans des sociétés, au non de l’ex Conseil Régional.

Nous ne le savions pas !

Mais nous avions compris qu’il nous manquait une pièce du puzzle qui expliquerait pourquoi dans ce dossier Yan MONPLAISIR et Alfred MARIE JEANNE marchaient du même pas, l’un couvrant l’autre, l’un travaillant pour l’autre.

C’est un lecteur anonyme qui nous à fait parvenir ce document, au moment ou dans cette réunion organisée secrètement à la CTM sur le dossier COOPEMAR MAXXIPECH’ le cabinet a indiqué aux participants que la position de la CTM serait sans équivoque : Remettre exclusivement à MAXXIPECH les AOT pour tous les ports de pêche de Martinique à l’identique de ceux qu’avaient l’ex COOPEMAR en dépit des autres demandes formulées comme celle du François.

Ainsi et Jusqu’à nouvel ordre c’est donc SERVICHEF propriétaire de MARIN PECHE et actionnaire de MAXXIPECH qui sera l’exploitant des ports de pêche, des installations, des espaces et des équipements anciennement dédiés à la COOPEMAR. La CTM fera ce qu’il faut pour que RUBIS rende disponible ces cuves.

La transmission de ce document à notre connaissance ne peut pas être innocente : Sans doute voulait-on nous faire savoir que si MONPLAISIR défendait ses intérêts privés, que le Patron de la CTM lui aussi défendait ceux de la SAGIPAR sa boite de participation, actionnaire de SERVICHEF.


Photo site FB
Photo site FB

Peut être voulait-on nous faire dire que la prise illégal d’intérêt dénoncée par MAKACLA pour l’un serait du même acabit que pour Alfred MARIE JEANNE qui lui est le patron institutionnel de la SAGIPAR. Même si ce n’est pas pour son propre compte, mais il est lié sur capitalistique à servichef de part son grade de patron de l’exécutif.

Si vous voulez avoir le preuve de ce que MAKACLA affirme cliquez sur le document joint au dessus de ce texte

Ceci MAKACLA ne cessera pas de le hurler, mais demandons nous tout de même au moins par honnêteté si c’est MARIE JEANNE qui est à l’origine de la prise de participation de la SAGIPAR dans la société de MOMPLAISIR.

La réponse est non. C’est le PPM qui est à l’origine de cette prise de participation. Ainsi alors qu’hier LETCHYMY copulait avec MOMPLAISIR c’est aujourd’hui MOMPLAISIR qui emporte la mariée avec la grâce de MARIE JEANNE. Le butineur qui féconde tout ce qui lui passe sous la main en ce moment à déjà pris ce qui se présentait à lui.

Ainsi MAKACLA comprend pourquoi le PPM sur se dossier à fait son faux semblant en faisant l’illusion de monter au créneau, par la voix de son nouveau secrétaire général durant la plénière. Il est resté gentil très gentil en la refermant aussi tôt qu’il ne l’avait ouverte. Le PPM commence de plus en plus à avoir des silences répétitifs, qui deviennent assourdissants de sens.

Les 800 marins-pécheurs dans ce dossier furent trahis par tous y compris par un PPM muselé. Par la justice avec un administrateur partisan. Les politiques de la coalisions MIM départementaliste qui voulais faire rentrer la droite dans des communes adverses, stratégiques comme le François, Trinité, Saint Luce, Vauclin, Prêcheur pouvaient se réjouir.

Mais ou est la résilience me direz vous ?

Selon MAKACLA les marins-pêcheurs découragés, usés au bord de la retraite si ce n’est de la dépression avait finalement trouvé une bonne raison d’avoir le même traitement indemnitaire que les chauffeurs de Taxi. Comme pour le TCSP il faudra les faire partir pour installer la pêche industrielle. L’Europe finançant la casse des bateaux, ils seront payés pour partir sur des fonds Européens, sans que cela ne grève le budget de la CTM. Cela ne les empêchera pas d’avoir leurs casiers pour pécher au black, et de noyer leurs illusions dans une bouteille de Rhum sur la plage, toutes indemnités payées.

Heureusement d’autres préfèrent se battre debout, une nouvelle coopérative pour les marins pêcheurs en résistance sera malgré tout belle et bien crée et elle n’a pas l’intention de se laisser raconter des « Bobars».



VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?

De la publicité, au cinéma , du livre, à la bande dessinée, du pamphlet au corpus politique c’est le texte qui donne la cadence.



Donc acceptons que potentiellement l’acte d’écrire soit un levier de développement pour peu de l’écriture elle-même soit considérée comme un ingrédient culturel majeur

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?
Ce qui est important dans cet échange c’est l’appel à s’organiser en filière dans un pays Martinique où chacun devient de plus en plus individualiste.
12032019_editorial_auteurs_livres_edition.mp3 12032019 Editorial AUTEURS LIVRES EDITION.MP3  (3.85 Mo)


Victor HAUTEVILLE
14/03/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM