Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Christian URSULET sort de L’ ARS par la grande porte !




Lundi 30 mars à 12 h la Martinique de la santé marquait le dépars à la retraite du Directeur Général de l'ARS Monsieur Christian URSULET.
Toutes les grandes collectivités étaient présentes à commencer par le représentant de l’Etat, Mr le Préfet. Le milieu sanitaire et social, était en force pour participer à ce qui devait être un bel hommage.


Beaucoup de politiques étaient présents . Madame le Maire de Basse Pointe plusieurs représentants de la ville de Fort de France. Tout ce monde était venu saluer le dévouement de ce grand fonctionnaire qui aura marqué son temps et son passage sur tous les nombreux postes qu’il aura occupés.
C’est une très belle manifestation qui se déroula, ponctuée de discours émouvant ! Qui n’aura pas senti monté l’émotion devra se poser la question sur sa capacité à apprécier le succès des autres. la compétence, la reconnaissance, le sang froid, l’amour du travail accompli, le courage, des qualités dont ses collaborateurs reconnaissent en lui.

A écouter ses collaborateurs, son humanisme, son engagement, sa force de travail vont marquer les 6 années qu’il aura passé à conduire la destinée et l’organisation du système de santé en Martinique.
Dans les dossiers prospectifs il ya la fusion des Hôpitaux en CHUM.

Dans le quotidien les équipements de proximités se seront multipliés sous son mandat alors que le contexte budgétaire était en restriction sévère.
Il est important de noter la présence de l’ancienne Présidente du conseil Général avec laquelle ARS a travaillé dans la gestion de crise comme pour les nombreuses épidémies qui ont touchés gravement les martiniquais durant ces 6 années de direction.

Seule ombre au tableau l’absence remarquée de tous des élus de la majorité de la CTM DROITE ou MIM qui curieusement ont boudé cette mise en retraite.
Interrogés sur cette absence des membres du personnel considèrent que c’est une insulte faite à l’organisme qui gère la santé en Martinique. Interpelé sur la question c’est dans une phrase laconique que le sociologue Félix OZIER LAFONTAINE a résumé cette attitude, on considérant que ce n’était qu’une manifestation du mal martiniquais et de la bêtise humaine.

Un pot préparé par les cuisines de l’Hôtel détenu par les capitaux du groupe MONPLAISIR n'aura pas fait oublier ce manque de fair-play.


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par FACEBOOK le 31/05/2016 09:41
La Martinique perd l'un de ses grands serviteurs. Pour ce directeur qui n'est pas tombé dans la démagogie, le mot RESPONSABLE avait du sens. Ce n'était pas pour lui, comme souvent, une parole verbale. On ne peut pas comprendre que des élus, directeurs ou médecins de la CTM ne soient pas allés le saluer. C'est une ombre regrettable, plus pour l'institution que pour l'homme. C'est une faute.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS