Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Démolir le Lycée SHOELCHER au lendemain d'une cuisante défaite politique est aussi un message.


Rédigé le Samedi 24 Juin 2017 à 10:34 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Événementiel du moment c'est la destruction du lycée SCHOELCHER. Voici un avis , qui montre bien qu'il y a des interrogations quand à la propagande qui est faite de ce chantier. Ne cherchons à comprendre le pourquoi d'une telle communication.


Avis d'un lecteur sur la propagande faite autour des travaux du Lycée SCHOELCHER.

Image de la CTM
Image de la CTM
OnclePhil Diser: je cite " Il y a une forme de cohérence en même temps. Si l'objectif est de démolir l'autre camp, démolir ce qu'il a fait, il y a une logique machiavélique à détruire aussi et donner en spectacle cette destruction des symboles qui importent à l'ennemi. C'est l'attitude de l'enfant qui va démolir le jouet préféré du petit d'en face car il se sait plus faible.

Démolir le lycée schoelcher au lendemain d'une cuisante défaite politique est aussi un message à celui qui est entrain de vous vaincre : j'ai encore des ressources. MAN PÉ FÈW MAL TOUJOU.

Par contre ce qui peut etre aussi une explication , c'est de remplir le vide des appels d'offres de chantier par un trop plein médiatique sur un chantier.

4 appels d'offres seulement en ligne de travaux à la date du 24/06/ 2017 par le CTM. Pour agrandir cliquer sur la photo
4 appels d'offres seulement en ligne de travaux à la date du 24/06/ 2017 par le CTM. Pour agrandir cliquer sur la photo
Comme si fournir du travail à 14 entreprises même de 90 millions d'€ était suffisant pour satisfaire les milliers d'autres entreprises du BTP qui attendent des commandes.

La seule question étant de savoir si dans le futur il est envisageable plus de chantiers, y compris à des montants moindres. Les responsables d'entreprise de BTP se grattent la tête.

Par contre concernant la cuisante défaite, il convient de modérer le propos, même si la défaite de la droite est l'information à retenir de cette élection.

Ce sujet sera l'objet d'un dossier qui vous sera proposé dimanche dans la nuit et qui sera le dossier de la semaine.

Pour bien vous montrer que nous ne sommes pas dans une campagne d'intoxication au profit du ppm, vous constaterez que pour la même requête, la ville de Fort-de-France le résultat est plus mauvais. Aucun appel d'offre de travaux en ce moment.

Dans la requette travaux aucun appel d'offre de travaux en ce moment pour la ville de Fort-de-France
Dans la requette travaux aucun appel d'offre de travaux en ce moment pour la ville de Fort-de-France
Donc quand la CTM adresse ses communiqués de presse, à la presse Martiniquaise, chaque média fait ce qu'il veut de cette information. A MAKACLA.COM nous l'analysons en nous mettant à la place des Martiniquais. Ceux à qui l’on veut faire croire que le pays avance, ou ceux qui ont la main dans le pétrin et à qui l’on ne raconte pas d'histoire.

Par contre et nous en restons persuadés, plus que le nombre de chantier à augmenter, c'est dans le détail de ces chantiers , en particulier sur leur véritable coup de revient, qu'il conviendrait que nos élus soient alertés. Sauf que dans ce jeu de dupes, où chacun tient l'autre par la barbichette, tout le monde fini à la fin par se prendre une claque.

Pour bien vous montrer que les professionnel du BTP n'ont pas grand chose à se mettre sous la dent. Le nombre de chantier de la C T M , malgré la différence de périmètre et de budget n'est pas plus important que celui de la ville du lamentin.

Là aussi il convient de modérer le propos, car si les petites entreprises locales réalisent des chantiers à perte en utilisant les ressources destinées à payer les obligations fiscales et sociale, comme trésorerie, il n'en est pas de même pour les multinationales, qui consolident à heures fixes, toutes les disponibilités qu'elles ont dans le monde entier, pour faire à la nanoseconde des bénéfices fulgurants sur les marchés financiers.

Toute cette architecture financière n'est pas prête à changer d'autant que ce n'est pas demain que m^me la CTM donnera à une coopérative de production du bâtiment locale, à construire un ouvrage tel que le lycée SCHOELCHER, d'autant que par leur seule implantation dans la caraïbe, ces multinationales-là sont plus locales que les entreprises de fils aîné de Madame SONSON ;

Pour conclure, on s'étonne après, que nous ayons 50 000 chômeurs et 73 % abstentionnistes.



VACABONAGERIE

VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE










Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM