Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Exposée comme un animal parce qu’elle était noire et avait des formes.

Lu pour vous.


Rédigé le Mardi 23 Avril 2019 à 12:58 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Vendue à un marin anglais, elle arrive en Europe en 1810. Pendant cinq ans, Saartjie Baartman (La vénus noire) a été exhibée comme une bête curieuse dans les foires et les salons d’Angleterre et de France où des milliers de badauds venaient voir le sexe, les seins et les fesses protubérants de celle qu’on appelait la vénus Hottentote.


L'Histoire tragique de Saartjie, exposée comme un animal parce qu’elle était noire et avait des formes.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Cliquez sur la photo pour agrandir
Elle se faisait tâter, violer et toucher avec des parapluies et autres objets pointus. Elle fut examinée par un zoologue (Cuvier) à Paris qui la rangea dans son livre ,l’histoire naturelle des mammifères. Livre, censé regrouper des animaux vivants. A sa mort en 1916, un des plus grands naturalistes français, disséqua son corps, son cerveau et ses organes génitaux furent conservés dans du formol. Son corps fut moulé et exposé pendant près de deux siècles au Musée de l’Homme de Paris.

Le seul péché de Saartjie Baartman fut celui d’avoir eu des formes généreuses comme toutes les belles femmes noires. En 1994, quelque temps après la fin de l'apartheid en Afrique du Sud, les Khoïkhoï font appel à Nelson Mandela pour demander la restitution des restes de Saartjie afin de pouvoir lui offrir une sépulture et lui rendre sa dignité. Cette demande se heurte à un refus des autorités et du monde scientifique français au nom du patrimoine inaliénable de l'Etat et de la science. Ce n'est qu'en 2002, après le vote d'une loi spéciale, que la France restitua la dépouille à l'Afrique du Sud.

Tabo M’Beki président en exercice de l’Afrique du sud (en 2002) dira lors du retour de la dépouille de Saartjie Baartman : « Ce n’était pas cette Africaine privée de son identité et de sa patrie qui était la barbare, mais ceux qui l’ont traitée avec une brutalité de barbares. »

Jéŕémie Tétialy ( ODCI)

Saartjie Baartman, parfois prénommée Sarah Baartman, de son vrai nom Sawtche, née vers 1788-1789 dans le Cap-Oriental et morte le 29 décembre 1815 à Paris, est une femme khoïsan réduite en esclavage et exhibée en Europe pour son large postérieur, où elle était connue sous le surnom de « Vénus hottentote »




HISTOIRE

VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE










L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / KASSAV' il faut ériger une statue gigantesque à leur nom !

Bravo à nos musiciens, bravo à nos stars, bravo au public inconditionnel et maintenant bravo à nos icônes.


Editorial du Jour / KASSAV' il faut ériger une statue gigantesque à leur nom !
Marthely, Béroard, Naimro, Desvarieux, Décimus... et les autres. Il est venu un temps ! Le temps de leur ériger un symbole, une fresque et pourquoi pas une statue où les têtes d'affiches seraient icônisées à jamais avec un public à leurs pieds !
03062019_editorial__2_kassav_2.mp3 03062019 editorial 2 Kassav 2.MP3  (3.65 Mo)


Victor HAUTEVILLE
17/10/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM