Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Huuurlemennt de douleur !


Rédigé le Mercredi 14 Septembre 2016 à 11:44 | Lu 233 fois


Cette histoire de téléphone me laisse sans voix.
Quelle voie avons-nous prise ? Ou va-t-on ? La nou ka alé ? Voici la question que vous vous êtes posé en entendant cette incroyable nouvelle ; La mort d’un enfant de 15 ans pour un téléphone portable.


Aucune explication ne peut justifier ni les causes ni la situation qui a conduit à un tel évènement. Cet enfant pouvait être le votre, le notre, et même s’il n’était celui de personne, rien une fois de plus ne peut expliquer qu’a 15 ans on meurt à cause d’un téléphone.

Cette histoire est effroyable. C’est une douche froide, un claque, un coup de pied aux fesses.

Ne cherchons pas à comprendre. Rien au monde ne doit nous faire valider cette idée. Pas même le prix du téléphone, encore moins le passé, ou le passif de l’agresseur. Nous sommes là dans une nouvelle dimension, celle de l’impensables, celle de l’inacceptable, celle de l’inadmissible.
Cette nouvelle dimension c’est celle de l’horreur grandeur nature.

Alors que faire, sans doute qu’il y aura une marche blanche, un procès, peut être un film, mais rien ne fera revenir à la vie cet enfant de 15 ans.
Alors que des photos de cet enfant circulent sur les réseaux sociaux MAKACLA a choisit de ne pas publier sa photo. Il faut à un moment rompre avec ce quelque chose qui nous rend si indifférent.

MAKACLA ne saurait terminer son hurlement de douleur sans formuler aux parents toutes les condoléances sa tristesse, sa haine de telles épouvantes.

Vous voyez un prédateur sur votre route et votre destin peut basculer ! cela n’est pas acceptable.

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS