Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

IL faut d'une opposition forte à Fort de France, opposition OUI ,mais surtout force de propositions !




En vu du dernier Conseil Municipal de Fort de France je tiens a féliciter les élus de l'opposition "L'Union pour le Changement a Fort de France"dans leurs perspicacités et implications aux noms des 8403 Foyalais .

Représenter 8403 des électrices et électeurs de notre ville crée des devoirs et des obligations, mais une opposition se construit aussi en réponse au fonctionnement de la majorité en place.



Tous ceux qui ont apporté leurs suffrages au nom de L'Union pour le Changement a Fort de France sont en droit de leurs demander d’exprimer clairement leur refus d’une politique qui a mené notre commune au bord de la mise sous tutelle (on se demande comment elle ne le soit pas encore).

Il est de la responsabilité des élus de L'Union pour le Changement à Fort de France d’être le relais de tous, et les interpellations ne manquent malheureusement pas : nuisances, insécurité, subventions, vitalité du centre ville, etc......

La présence et l'action de L'Union pour le Changement à Fort de France sont un contre pouvoir.
Les élus de l'opposition ont un devoir de vigilance et d’alerte face à des actes ou des situations qui sembleraient non conformes au droit ou à l’intérêt général.

L'Union pour le Changement à Fort de France, opposition OUI ,mais surtout force de propositions !
C’est aussi ce que l'opposition doit être, mais pour cela, il faut une réelle représentation dans toutes les instances (y compris intercommunales), une information vraiment transparente, et une volonté d’ouverture autrement que de façade.

Un rappel à la Majorité :

-En démocratie, l’opposition critique, contrôle et propose.
-Le rôle de l’opposition est essentiel en démocratie
-L'opposition participe à l’existence du pluralisme politique, qui est une des bases de la démocratie.
-L'opposition permet d’éviter que la majorité, une fois parvenue au pouvoir, n’ait la tentation de mener une politique portant atteinte aux droits et libertés.

Représenter près de la moitié des électrices et électeurs de notre ville crée des devoirs et des obligations, mais une opposition se construit aussi en réponse au fonctionnement de la majorité en place.

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS