Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



LA FRANCE EST UNE REPUBLIQUE DE VOYOU.


Rédigé le Lundi 19 Avril 2010 à 07:51 |

Par Lu pour VOUS/ Source le JDD : Alain Juppé,Tibéri, Sarkozi-Devillepin,Jack Chirac,et d'autres c'est maintenant le barbouze Alain Pasqua qui doit répondre des ses actes.A son secours deux patrons du pouvoir sarkoziste Claude Guéant et Henri Guaino qui viendront témoigner.


LA FRANCE EST UNE REPUBLIQUE DE VOYOU.
Dernier round judiciaire pour Charles Pasqua.

L’ancien homme fort du RPR, 83 ans aujourd’hui, est jugé à partir de lundi par la Cour de justice de la République (CJR). Dans trois dossiers, il est soupçonné d’avoir mordu la ligne jaune en qualité de ministre de l’Intérieur. Quinze jours d’un procès hors norme, dans la salle du Palais de justice de Paris où ont été jugés avant lui Marie-Antoinette, André Tarallo, le "monsieur Afrique" d’Elf, et Dominique de Villepin.

Pasqua, pendant neuf audiences, sera seul à la barre, entouré de ses trois avocats, Edgar Vincensini, le politique, Lef Forster, l’historique, et Pierre Haïk, le plaideur. Sourire carnassier et regard glacial, l’ancien ministre de l’Intérieur joue dans ce dernier combat une part importante de son honneur. A sa réputation un tantinet sulfureuse (fondateur du SAC), il compte bien opposer son passé ministériel.

"C’est un combattant, un homme de convictions qui a été résistant à 15 ans", lance Me Forster. Ses proches l’assurent, il "se battra comme un lion" et il y aura "des surprises". Mais Pasqua a déjà promis tant de contre-attaques judiciaires qui ont fait pschitt… Depuis quelques semaines, dans son bureau de l’avenue du Général-de-Gaulle, à Neuilly, il potasse, bien rangées dans des classeurs gris, les milliers de pages d’un dossier qui compte 70.000 cotes.

Au procès viendront témoigner d’anciens proches: Claude Guéant et Henri Guaino, aujourd’hui à l’Elysée, William Abitbol, ex-conseiller reconverti dans la restauration, et Philippe de Villiers, qui fut son colistier avant qu’ils ne se brouillent.

Tout commence en novembre 2000.

Le juge Philippe Courroye perquisitionne les locaux du RPF, le parti censé porter Pasqua à la présidentielle de 2002. Dans la foulée, le juge fouille l’appartement de l’ancien ministre, à Neuilly.

C’est Jeanne Pasqua qui lui ouvre la porte. "Vous nous rajeunissez, les derniers à être venus, c’était la Gestapo!", siffle l’épouse, aussi discrète en public qu’elle est une femme de caractère en privé. Courroye s’accroche, et une pluie d’affaires va s’abattre sur le clan Pasqua. Angolagate, financement du RPF…

Dans ces deux premiers dossiers, l’ancien ministre a déjà été jugé et condamné (trois ans de prison dont un an ferme, et dix-huit mois avec sursis). Le juge Courroye, sa bête noire, fouille tous les recoins des comptes bancaires de l’élu des Hauts-de-Seine. "Il n’a jamais rien trouvé me concernant, je suis moins riche après des années de politique qu’avant", assure Pasqua. Pas faux.

Sauf que le magistrat découvre, dans son entourage, quelques fortunes douteuses. Celle du préfet Jean-Charles Marchiani, condamné à plusieurs reprises depuis, celle d’Etienne Léandri, un ancien homme d’affaires aujourd’hui décédé, au passé hautement sulfureux. Et celle de Pierre Pasqua, le fils unique de l’ancien ministre, longtemps bloqué en Tunisie pour échapper aux enquêtes.

"Au courant de rien" et "aucune preuve"

En 2004, estimant que dans trois dossiers l’implication de Charles Pasqua n’est "pas détachable de ses fonctions ministérielles", le juge Courroye saisit la Cour de justice de la République, qui enquête à son tour. Dans le volet Sofremi, l’organisme dépendant du ministère de l’Intérieur chargé des ventes de matériels de police, 5,2 millions d’euros auraient été versés à des proches de l’élu, dont son fils et Pierre Falcone, en marge de marchés au Koweït, en Colombie, en Argentine et au Brésil.

"L’ignorance dans laquelle Charles Pasqua affirme avoir été laissé de ces opérations financières semble peu vraisemblable", estiment les enquêteurs. Dans le deuxième dossier, Charles Pasqua est soupçonné d’avoir accordé en 1994 l’autorisation d’exploitation du casino d’Annemasse (Haute-Savoie) à Robert Feliciaggi et Michel Tomi, en échange de la promesse d’un financement électoral, de 1,1 million d’euros.

Tomi, qui a fait fortune dans les jeux en Afrique, témoignera mardi. Feliciaggi, assassiné en 2006, n’a jamais été entendu… Autre particularité, l’avocat Edgar Vincensini a été condamné pour "faux" dans le volet non ministériel de l’affaire…

Quant au troisième dossier, il concerne Alstom.

En 1994, l’entreprise souhaitant déménager son siège social avait besoin d’un feu vert de la Datar, organisme sous tutelle de l’Intérieur. Alstom avait versé un pot-de-vin de 790.000 € à Etienne Léandri puis sur un compte suisse au nom de Pierre Pasqua, déjà condamné à un an ferme pour cela. "C’est toute la difficulté de ce procès, assure un proche du ministre.

Tous les autres protagonistes ont déjà été condamnés par la justice ordinaire, la CJR a le couteau sous la gorge." Devant ses pairs, Pasqua père va, comme il l’a toujours fait jusque-là, expliquer qu’il n’était au courant de rien et qu’aucune preuve ne l’accable. Dans cette même salle, cette même défense a valu à Villepin une relaxe dans l’affaire Clearstream. Avec un peu de chance…

Source JDD.
NDLR: Rubrique et Titre est de notre rédaction.




1.Posté par Un lecteur le 19/04/2010 08:24
Dommage que la méméoire du naif oublie les socialistes voyous ... un Le 29 janvier 2003, Roland Dumas est relaxé par la cour d’appel de Paris. Les autres condamnés ont vu leurs condamnations confirmées, mais avec des peines moins lourdes qu’en première instance. Loïk Le Floch-Prigent est condamné à trente mois de prison ferme, Alfred Sirven à 3 ans de prison. Christine Deviers-Joncour est condamnée à 30 mois de prison dont 18 fermes.Le fils aîné de l'ancien chef de l'Etat, Jean-Christophe Mitterrand, a également été relaxé des accusations de trafic d'armes. Mais il a toutefois été jugé coupable pour avoir mis les vendeurs en contact avec le régime angolais en 1993 et d'avoir perçu en récompense de ses services 2,6 millions de dollars. Pour ces faits, Jean-Christophe Mitterrand a été condamné à deux ans de prison avec sursis et 375 000 euros d'amende. Ajouter Henri Emmanuelli,Michel Reyt francmaçon socialiste et d'autres chercher pour trouver .Et la Martinique n'est pas en reste avec ses élus et directeurs de cab anciens détenus...provisoire pour les besoins de l'enquête.
La république des voyous c'est aussi dans la baignoire de Joséphine .

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?

De la publicité, au cinéma , du livre, à la bande dessinée, du pamphlet au corpus politique c’est le texte qui donne la cadence.



Donc acceptons que potentiellement l’acte d’écrire soit un levier de développement pour peu de l’écriture elle-même soit considérée comme un ingrédient culturel majeur

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?
Ce qui est important dans cet échange c’est l’appel à s’organiser en filière dans un pays Martinique où chacun devient de plus en plus individualiste.
12032019_editorial_auteurs_livres_edition.mp3 12032019 Editorial AUTEURS LIVRES EDITION.MP3  (3.85 Mo)


Victor HAUTEVILLE
14/03/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM