Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



LE RECTORAT EN MARTINIQUE N’A AUCUN PLAN POUR LES ECOLES EN CAS DE GRIPPE A/H1N1.


Rédigé le Mercredi 12 Août 2009 à 08:22 |

Par Camille Chauvet. En France en cas de Grippe A/H1N1, des cours seront diffusés dans les médias publics en cas de fermeture d'écoles, selon le ministre Chatel ,mais en Martinique à ce jour aucune mesure n’est mise en place à ce jour et le nouveau recteur n'est pas encore sur place...le bordel habituel !!!


LE RECTORAT  EN MARTINIQUE N’A AUCUN PLAN POUR LES ECOLES EN CAS DE GRIPPE  A/H1N1.
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a annoncé mercredi que des "modules d'enseignement" avaient été préparés pour être diffusés sur les chaînes de télévision et de radio publiques en cas de fermeture des écoles pour cause de pandémie de grippe A/H1N1.

Sur France -info le ministre a déclaré "Nous avons prévu la continuité pédagogique en cas de fermeture des écoles, c'est-à-dire que des programmes audiovisuels sont prêts à être diffusés sur les chaînes publiques, sur les radios publiques de manière à ce que les enfants ne pâtissent pas d'une éventuelle fermeture".

Les cours, qui vont du CP à la terminale, "sont prêts", a-t-il assuré. "Nous avons préparé dès la fin du printemps et pendant l'été des programmes du CNED.

Le Centre national d'éducation à distance (...) a préparé des modules d'enseignement qui sont prêts à être diffusés sur France 5 ou éventuellement France 2, mais également par voie radio sur les antennes de Radio France.

Donc, on a prévu l'hypothèse où les élèves et les enseignants ne peuvent plus aller à l'école pour des raisons de fermeture, et il faut à ce moment-là assurer la continuité du service public d'enseignement".

Les cours seront également accessibles par internet, sur le site du CNED.

"A ce stade, la fermeture des écoles n'est pas à l'ordre du jour. La rentrée se passera normalement et tous les enfants seront accueillis", a-t-il souligné. "La décision se prendra au cas par cas", a expliqué M. Chatel, "en fonction bien sûr de la situation épidémiologique nationale, mais aussi locale.

Elle se fera sous la responsabilité des préfets en concertation avec les autorités académiques" et les Affaires sociales.

Le ministre de l'Education nationale et porte-parole du gouvernement rappelle par ailleurs dans "Le Figaro" mercredi que la vaccination généralisée des enfants "n'est pas d'actualité" et qu'une brochure sera distribuée à 12 millions d'exemplaires aux parents d'élèves à la rentrée pour les informer des "gestes à adopter pour se protéger" et des "mesures décidées par le ministère en cas de pandémie

Patrick Gonthier, le secrétaire général de la fédération UNSA-Education, a accueilli favorablement la présentation de ce "plan global" par M. Chatel.

La diffusion de cours du CNED par les médias ou par internet risque toutefois de poser "un problème d'évaluation parce qu'on change totalement d'échelle (...) Quelque chose de cette ampleur-là, ça ne s'est jamais vu", a-t-il souligné sur France Inter.

"Ça posera des problèmes d'égalité parce que tout le monde n'a pas Internet, il y aura peut-être des difficultés.

Tous les parents ne seront pas égaux devant les programmes qui seront diffusés, ne pourront pas aider (leurs enfants) de la même manière", a-t-il observé.

NDLR : En Martinique nos syndicalistes sont en grandes vacances ou pour certains en vacances d'été.

Selon le plan de prévention consultable sur le site du ministère, les émissions radio et télé seront assurées par France Culture et France 5 en cas de fermeture des établissements scolaires, du lundi au vendredi, à l'exception du mercredi.

En outre, des enseignants assureront des permanences dans leur établissement pour informer les élèves de la diffusion des émissions nationales et utiliser ces programmes dans le cadre du suivi et de l'aide aux devoirs. AP

NDLR: En Martinique, la gestion de cette situation merdique est laissée au malheureux Angy qui décidément récolte toutes...les merdes de la République ,en fait ce n'est plus un préfet,c'est l'ébroueur de la République.





1.Posté par Yoyotte le 13/08/2009 14:18
Re-jour,

Il paraît même qu'ils ont dit que si le merdier sent la merde, ils envisagent de confier les cours des petits nègres aux békés.

Il suffit pour cela qu'ils ressortent leurs PK d'antan où ils nous apprenaient : "nos ancêtres les Gaulois, les cheveux blonds et les yeux bleus" !

Comme ça, avec la grippe de porc qui s'annonce, on sera tous dans le parc à cochons !

2.Posté par LOLO le 14/08/2009 22:32
Ou là ! mwen konten!!!!
Tu as avais disparu mon ptit Yoyotte et voilà les békés dans la grippe porcine.Nous sommes d'accord,car un béké ,le de lucie qui avait fait une pub sur l'environnement chez le Dejaham autre bké en disant Péi a pa an pak cochon pa sali... Mais pendant ce temps il empoissonnait les terres avec le chlorebéké.
Si la grippe s'installait à békéland nous verrons si le carter ( président alibi de tous créole ) ira sauver cette espèce protégé que sont nos béké à peine 2000 fok pa yo mô !!!
Mais ça grave fok pa fè la fèt épi sa.
Salut Yoyotte

3.Posté par Yoyotte le 29/08/2009 12:13
Bien à toi Konmarad, merci de m'avoir attendu...

J'étais au front comme je le suis depuis 14 ans de lutte sans merci contre les criminels étatiques qui me massacrent dans l'armée ! De plus, le "vieux" a pris un coup de vieux puisque sa santé est bancale : je dois subir deux lourdes interventions. Néanmoins j'ai une bonne nouvelle à t'apprendre. En effet, après été viré de l'armée (comme civil - ancien juteux-chef de pacotille) en 1997, réintégré sur papier en 2005, placardisé chez moi sans salaires, un toubib crapuleux a été payé pour me faire passer pour fou, re-viré en 2008, les huissiers dépêchés pour me foutre dans une benne à ordures - verte, écologie oblige - marche arrière toute de l'armée puisque j'ai annoncé que si un huissier ou quiconque se pointait devant mon logis, il y aurait des réductions de têtes - annonce affichée sur ma porte - alors le message a été reçu 5/5 puisque j'ai été réintégré une seconde fois en mars 2009. Enfin, je viens de recevoir une affectation à la Kon mais ce n'est pas un problème puisque je n'irai pas, mais l'essentiel est qu'ils m'ont pris en compte pour ma paye ! WOULOOOOO !

Je suis connu de l'armée depuis 1966. Cependant, pour me faire chier tout ce que j'ai dans mes boyaux, ils me réclament un extrait d'acte de naissance ! Alors j'ai demandé ce papier en Afrique - merde à Saint-Esprit où il y a 61 ans je poussais mon premier cri, c'est-à-dire que, dans l'affaire Yoyotte, la france s'est comportée comme un pays colonialiste à la mentalité de plantation !

Pour terminer, je lance la seconde contre-offensive pour qu'ils me filent l'équivalent de toutes mes payes depuis 1997, augmentés des intérêts moratoires - la loi dit que j'y ai droit. Mais ils essaient de me niquer le burnous car, d'après eux, je n'ai pas droit à l'avancement ! Je m'en fout évidemment de cet avancement mais si je monte, je gagne plus ! Alors ils pensent que je vais rester depuis 1996 au même grade et au même indice et échelon (j'étais au maxi) durant 13 ans ! En tout cas mon baveux a demandé 700.000 euros ! Z'y va !

Enfin, la seconde fusée sera la Cour pénale internationale puisque j'estime avoir été victime de torture mentale par la france depuis 1995 ! D'ailleurs je suis un peu fou puisque je m'appelle Yoyotte ! Voilà j'ai raconté toute ma vie mais je ne sais si ça intéresse beaucoup... RE-WOULOOOO !!!!!!!

Beaucoup de bonnes choses à toit et à tes proches...

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM