Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

LE SHOW CARIBEEN D'OBAMA


Rédigé le Mardi 21 Avril 2009 à 02:32 |

Source Caribcreole One . Par Danik I. Zandwonis . Qui s’en étonnera ici ? Le cinquième sommet des Amériques qui ’s’est achevé ce week end à Port of Spain (Trinidad), a été un total non-événement pour nos chers journalistes guadeloupéens (sorry j’ai du mal à écrire qu’ils sont Cari-Guadeloupéens). Pas une analyse, pas un mot sur cette importante réunion.


LE SHOW CARIBEEN D'OBAMA
Oui, importante, car les chefs d’État de cette région, en ont quand même profité pour se rencontrer et discuter des problèmes essentiels de la Caraïbe. Mais il ne faut pas croire que les «Head», (comme on désigne les dirigeants des principales nations de la Caraïbe) aient attendu ce «summit» pour se parler.

Tout au long de l’année, le CARICOM, la communauté économique des Caraïbes, travaille et les ministres des États de la Caraïbe ont pris l’habitude de se rencontrer, de discuter. Ils ont un agenda commun, ce qui leur permet de coordonner leurs actions. Mais peut-être certains ont-ils naïvement cru que l’Oncle Sam allait prendre en charge leurs problèmes structurels.

Une fois cela posé, il ne faut pas craindre de le dire, ce «summit» n’est pas passé inaperçu sur le plan international, car quand le (nouveau) Président des États Unis se déplace, sa seule présence focalise les médias de l’ensemble de la planète.

Mais les médias occidentaux, comme il fallait s’y attendre, se sont très peu préoccupés de la situation socio économique des pays la Caraïbe. Trinidad n’aura été qu’un simple décor. En 1979 déjà à Saint-François (Guadeloupe), les «4 Grands» s’étaient rencontrés pour un mini sommet qui n’avait rien rapporté à notre pays. Qui s’en souvient encore ?

En effet, Américains et Européens ne retiennent de cette zone Caraïbe que deux aspects : l’attrait touristique et deux de ses corollaires, la violence et le trafic de la drogue. Les Américains ont d’ailleurs beaucoup insisté sur cette dernière question et ont promis des moyens supplémentaires pour lutter contre ce trafic.

Pourtant, chacun sait que les conditions économiques souvent désastreuses, qui sont celles de certaines iles de la Caraïbe, sont un véritable biotope pour le développement du trafic des produits illicites.

Ainsi, la Jamaïque est, depuis des décennies, l’île où les violences sont les plus nombreuses. Trinidad suit la même pente, le nombre de kidnappings n’a pas encore atteint celui de Haïti, mais demeure une vraie préoccupation pour le Gouvernement Préval.

Alors, qu’allons-nous retenir de ce show géo politico-médiatique?

La poignée de mains entre Chavez et Obama ? Était-ce là le clou de ce spectacle ?

Pour les chaînes de télévision du monde, le GRAND moment aura été celui-là. Or chacun savait, bien avant l’ouverture du «summit», que la question du blocus cinquantenaire et criminel contre Cuba, n’allait pas y trouver de solution. Qu’on ne vienne pas nous dire que le Vénézuélien Chàvez ou le Bolivien Morales avaient, sur ce point, le moindre doute. Au fond, Chàvez, qui semble être fasciné par le personnage d’Obama, a voulu jouer l’ouverture. Il l’a fait à sa manière.

D’abord en offrant au Président des États-Unis « Les veines ouvertes de l’Amérique Latine », un ouvrage résolument anti impérialiste écrit par l’Uruguayen Eduardo Galeano. (24 heures après ce geste, vu par la planète entière, ce livre est devenu un best seller).

Ensuite, Chàvez s’est montré plutôt très «amical» avec Obama ; mais se sachant «observé» par ses amis cubains, il ne pouvait que refuser de signer la déclaration finale. Cuba, qui a été le grand présent/absent de ce sommet désormais, sait qu’Obama, «otage» des Cubains exilés de Miami, a encore quelques années de «blocus» à endurer.

Ceux qui avaient cru qu’Obama allait remettre en cause la politique des Etats-Unis, en sont pour leur frais. Le nouveau Président des USA est juste venu à ce sommet faire la démonstration que, dans cette région, il n’y a qu’un seul «boss». Et les Caribéens étaient juste venus au spectacle. Rien de plus.

Source Caribcreole One . Par Danik I. Zandwonis .



INTERNATIONAL

Actualité Martinique | INTERNATIONAL | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS












Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM