Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

LES GARDES MOBILES CHARGENT LES GREVISTES AU GAZ LACRYMOGENE


Rédigé le Mercredi 25 Février 2009 à 17:02 |

TEXTE DE CAMILLE CHAUVET : L’arrogance du patronat provoque la colère de la rue car depuis plusieurs jours les patrons de la grande distribution jouent au yoyo avec les syndicats de salariés. Un climat de tension s’installe…


LES GARDES MOBILES CHARGENT LES GREVISTES AU GAZ LACRYMOGENE
La stratégie de pourrissement mise en place par les patrons de la grande distribution a conduit au désordre. Depuis le début des négociations les patrons de la grande distribution jouent de la provocation en signant un coup, et remettant en cause un autre coup. Cela durait depuis plusieurs jours.

Ce qui explique que le mardi gras les manifestants décidaient d’encercler la Préfecture pour imposer une avancée aux négociations.
Ces dernières reprenaient en début d'après-midi à la Préfecture.

D’entrée de discussion pour ne pas changer, la hausse des salaires était la pierre d’achoppement. Plusieurs suspensions de séance vont marquer les discussions jusque dans la soirée, sans que l'on perçoive de véritables avancées. Pour blocage majeur l’opposition des quatre organisations patronales sur les six présentes, alors que le collectif réclame une augmentation de 354 euros net pour tous les salaires.

Tout pour provoquer le mécontentement des manifestants rassemblés pacifiquement aux différentes entrées de la Préfecture.
Le porte-parole du collectif, Michel Monrose, a estimé qu'on était "loin du compte" et que "les patrons devaient revoir leur copie".
Les manifestants font savoir qu’ils ne sont pas contents en entonnant leur habituel slogan. péyi cé ta nou, péyi ya cé pa ta yo…

Aux environs de 22 heures quelques groupes de jeunes mettent le feu, à des pneus et des poubelles renversées. C’était suffisant pour que les trois escadrons de gardes mobiles envoyés par le hongrois Nicolas Sarkozy, et sur ordre du Préfet raciste Ange Mancini, interviennent et inondent les pacifiques grévistes de gaz lacrymogène.
C’était le départ d’un véritable affrontement entre ces mobiles venus du froid et des groupes de jeunes qui se sont dispersés dans la ville.

Au centre ville trois magasins, une bijouterie ont été mis à sac et un supermarché appartenant au groupe Charles Ho-Hio-Hen. Tard dans la nuit, non loin de la préfecture une voiture était incendiée. Dans la périphérie-Est de la ville, c’est un magasin de motos qui devenait la cible. et sur les hauteurs de Fort de France, le magasin d'électroménager Guy Vieules.

Les jeunes dispersés dans plusieurs points de la ville menaient la vie dure à ces mobiles très agressifs et inquiets. Les négociations étaient suspendues sur les coups des deux heures trente du matin de ce Mercredi des Cendres. Rien n’avait avancé sur le fond, il faut donc s’attendre à une radicalisation du mouvement jeudi, si le Sarkozy vrai maître de l’Habitation ne fait pas un geste significatif d’ici là.


.



Actualités MQ.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS












Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM