Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La justice coloniale va t'elle remettre de l'ordre au Mouvement Indépendantiste Martiniquais ?




Retenez le nom des fractionnistes qui veulent détruire Alfred MARIE-JEANNE et le MIM! Ils ont osé appeler la justice française à la rescousse !!! C'est par ces mots que DMS informe de la mise sous tutelle du MIM.


La justice considère, elle, que ces membres sont dans leur bon droit . Et à ce titre, elle a placé le MIM sous administration judiciaire considérant qu'il y avait des manquements .


Voici la réponse de ceux qui sont accusées de complotisme , ici Mathurin Delange Lavril Dumont répond à DMS


- Après avoir tout essayé pour que le MIM reparte sur de bonnes bases,
- Devant le comportement dictatoriale du président qui ne cessait de designer "traites et comploteurs" tous ceux qui voulaient que les choses s'arrangent
- Après toutes ses prises de position dans la presse, disant qu'il n'y avait pas de réconciliation

Nous n'avions pas d'autres options que de demander que le droit soit respecté

Non Daniel Marie Sainte, ce n'est pas nous mais votre silence coupable et vos mensonges répétés qui détruiront le MIM et son président. Comment osez-vous parler ainsi alors que dans le semblant séminaire du Conseil National du MIM des 4 et 5 novembre 2017, vous avez dit publiquement que ni vous, ni Alfred Marie Jeanne, vous ne répondiez à aucun de nos courriers.

nemo auditur propriam turpitudinem allegans. ou si vous préférez le Français: "nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude"

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS