Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La loi sur l’eau. Enjeux et obligations.La Martinique va t'elle se réveiller? Lu pour vous.




Différents types d’effluents sont rejetés par une habitation : on appelle eaux grises, les eaux provenant des lavabos, lave-linge, douche, etc. et eaux vannes, les eaux rejetées par les toilettes, ces dernières sont responsables à elles seules de 60% de la pollution à traiter.


La loi sur l’eau. Enjeux et obligations.La Martinique va t'elle se réveiller? Lu pour vous.

Protection de l’environnement et assainissement : des enjeux communs

Ces eaux usées contiennent des matières organiques, azotées et phosphorées, des micro-organismes pathogènes et des matières en suspension pouvant provoquer maladies, pollution organique et eutrophisation. Leur traitement permet donc d’éliminer ces risques et de sauvegarder les milieux naturels.

Pour votre habitation vous disposez soit d’un réseau de récupération collectif (tout-à-l’égout), soit d’un assainissement autonome ou non-collectif (ANC) capable de traiter les eaux usées de votre maison avant de les rejeter en milieu naturel.

Depuis la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006, les communes doivent contrôler, avant la fin 2012, l’ensemble des habitations non reliées au réseau d’assainissement collectif. Pour effectuer ces diagnostics, un Service Public d’Assainissement Non-Collectif (SPANC) a été mis en place.

Pour une construction neuve : il émet un avis sur le projet d’assainissement et le contrôle avant remblaiement. Pour une construction existante : il contrôle et rend un diagnostic de l’installation afin de s’assurer qu’elle respecte bien les normes épuratoires fixées par la loi. Il vérifiera ensuite votre installation et son entretien tous les 4 à 8 ans.

Les propriétaires concernés sont tenus, le cas échéant, de mettre aux normes leurs installations d’assainissement dans les 4 ans après le contrôle de leur installation.

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par flaiche le 06/10/2014 10:54
Moi je dis, qu'il est inadmissible que l'eau produite en martinique soit privatisée, au profit de la lyonnaise des eaux, il faut que les élus, est l'audace de reprendre comme ils ont l'intention ce marché au profit des différentes communautés, qu'il soit cacem, agglomération ou autres. Ainsi le coût forcément baissera, car moins d'intérêt. Et puis ils seront moins pris pour des comiques.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS