Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La réforme des rythmes scolaires à Fort de France interview de Monsieur le Maire





La réforme des rythmes scolaires à Fort de France interview de Monsieur le Maire
La réforme des rythmes scolaires est une réforme obligatoire imposée par une loi dans le cadre de la refondation de l’école et de l’aménagement du rythme scolaire la mise en œuvre d’une matinée de classe supplémentaire de trois heures et en contrepartie la mise en place de trois heures d’activités périscolaires organisées par les municipalités.

Pour mémoire la réforme a pour objectifs de favoriser la réussite scolaire en respectant les rythmes naturels d'apprentissage et de repos des enfants et d'offrir à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité.

La ville de Fort de France a fait le choix de la matinée du samedi, et de l'organisation des activités péri-éducatives sur 3 heures deux fois par semaine. Selon l'école fréquentée par vos enfants, les TAP (Temps d'Activité Péri-éducatives) auront lieu le Lundi et le Jeudi ou le mardi et le vendredi après midi.

Cliquer pour découvrir les fiches.

Interview

Didier LAGUERRE nous présente le projet de la ville dans ses grandes lignes et les objectifs visés pas favorable à un apprentissage dans de bonnes conditions. Il s’agit pour nous, de mieux tenir compte de l’intérêt de l’enfant.

Combien ça coute et comment cette réforme sera-t-elle financée ?

La mise en œuvre est de la responsabilité des mairies, elles perçoivent des fonds d’amorçage pendant deux ans qui ne couvrent pas en ce qui nous concerne l’intégralité du surcout créé par la prise en charge de ces trois heures d’activités périscolaires.

Mais à la ville de Fort de France nous avons quand même fait le choix de proposer la gratuité, pour qu’un maximum d’enfants puisse bénéficier de ce programme d’activité et que ce dispositif leur apporte ce complément qui a pour finalité de renforcer la capacité d’apprentissage des enfants dans un autre cadre que celui de la salle de classe.

Le coût supplémentaire sera de l’ordre de 500 000 euros à la charge de la ville, par an. Cette réforme nécessite l’intervention de 400 animateurs spécialisés dont les animateurs du SERMAC et les éducateurs sportifs des associations foyalaises.

Serez-vous prêt à la rentrée de Septembre ?

Oui le comité de pilotage de ce chantier est entrain de finaliser les accords de partenariat avec les associations sportives de la ville et l’organisation sur le terrain se peaufine pour la prise en charge des écoliers foyalais par le SERMAC.

En fait cette réforme est pensée à Fort de France de telle sorte qu’elle devienne une passerelle qui permettra aux jeunes d’intégrer d’une part les ateliers du SERMAC ou les autres associations socio culturelles qui proposent toutes sortes d’activités sur le territoire de la ville. C’est aussi pour les associations sportives l’opportunité de détecter plus tôt des talents. Nous sommes prêts et le comité
d’organisation devra proposer un bilan d’étapes des trois premiers mois de mise en œuvre pour d’éventuels réajustements, nous sommes confiants.

Vous avez eu l’occasion en de rencontrer les parents, les enseignants et les Directeurs d’école, comment cette réforme est elle perçue?

Je pense que le contenu les principes et les orientations reçoivent généralement
un bon accueil.

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT DE HORAIRES ECOLE PAR ECOLE


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS