Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le feu dans la poudrière indépendantiste : AVEUGLEMENT OU TRAHISON ? Telle est le titre qui a été redonné à un article publié sur MAKAC LA.


Rédigé le Samedi 7 Juin 2014 à 15:57 | Lu 413 fois


Voici le message que nous avons à notre rédaction. Renseignement pris il émanerait du groupe KOMITE POPILE du CNCP ; la précision

Le 5 Juin 2014, dans un article dont le titre est « Enfin, un indépendantiste Martiniquais, nous parle ouvertement de sa vision de l’indépendance de la Martinique», le blog « Makak la » a relayé des propos d’Edmond MONDESIR. Nous aurions plutôt choisi le titre « Enfin un assimilationiste montre ouvertement sa capacité à enrober son opportunisme derrière l’étiquette indépendantiste » car, même s’ils sont enrobés de tortueuses spéculations verbales, ce sont bien des points de vue réactionnaires qui sont exprimés. Jugez-en !

*(Les propos rapportés sont en italiques et sont suivis de nos commentaires en gras)



AVEUGLEMENT OU TRAHISON ? 7 juin 2014, 13:20


« L'indépendantiste martiniquais en 2014 est celui qui propose au moins trois choses, largement à notre portée compte tenu de l'expérience et de l'expertise acquises dans de nombreux domaines : 1/ une politique visant le développement économique interne, ajustée aux besoins réels en termes de production-distribution ( hyper facile à établir avec les technologies actuelles) »

Monsieur MONDESIR doit avoir la garantie que les multinationales l’autoriseront à utiliser les brevets par lesquels ils ont accaparé les technologies et que l’Union Européenne lui donnera des dérogations aux normes qu’elle impose.


« 2/ une politique d'éducation ( plan prévisionnel sur une base de 10 ou 20 ans par exemple) pour mettre à profit tous les outils modernes de diffusion largement accessibles aujourd'hui pour surmonter progressivement les différents problèmes de société résultant du passage du monde des outils au monde des machines »


Il n’y a aucun doute à avoir quelques conférences de philosophes peuvent constituer une « politique d’éducation » qui suffira à contrebalancer le matraquage et la désinformation orchestrés par les empires médiatiques dont disposent les maîtres du système !

« 3/ une politique de coopération intelligente et pragmatique au niveau international, il faut bien tendre le mot coopération dans son sens plein, l'Europe est un partenaire légué par l'histoire mais l'ouverture sur la Caraïbe et l'Amérique Latine serait justement la validation de cette notion d'indépendance (càd, ne pas être enchaîné à une option, même si elle n'est pas rentable cf. la question du pétrole). »

Le penseur sait certainement comment protéger la Martinique des subversions et agressions que les impérialistes multiplient du Chili au Venezuela en passant par l’IRAK.



« Là aussi, une bonne connaissance des procédures financières et la compréhension exacte des questions monétaires est juste requise ( au delà des bobards habituels que l'on raconte aux badauds) pour comprendre que c'est plutôt par là que se trouve la solution pour continuer à se plaindre éternellement et sempiternellement de la crise et de la diminution ( en cours et à venir) des transferts d'Etat. »

Car, on peut faire confiance à Monsieur MONDESIR, il sait comment contrer le monde de la spéculation et faire en sorte de surmonter les diktats de l’OMC pour garantir la mise en place de protections. Quant à la maîtrise des procédures financières ? Peut- être a-t-il déjà prévu de faire appel aux traders de Wall Street pour organiser des stages de formation pour les organisations populaires !

« Un indépendantiste martiniquais quand on y réfléchit bien serait donc le politique le plus en phase avec le monde de 2014.
Maintenant, il reste qu'il y a une chose qui ne change guère depuis des siècles, c'est le formidable engouement des peuples qui sont déjà sous domination de se diviser, de se dénigrer, de rabaisser les efforts de ceux qui parmi eux ont tenté d'ouvrir des horizons.
Bon, à la vérité, cela ne se passe pas ici seulement, c'est vraiment partout ! et tout le temps ! C'est malheureux! Mais il ne faut jamais perdre espoir, il faut juste savoir que les changements positifs allant dans le sens du progrès de l'humanité prennent toujours beaucoup de temps. Mais cela finit toujours par se faire.


Vous comprenez, ce sont les peuples qui sont inconséquents et qui ne s’unissent pas à ceux qui, comme Edmond MONDESIR, leur ouvrent des horizons !

« Dans la période de 1848, il y a une conjonction entre ce qui se passe en Europe et l'aboutissement de la lutte des esclaves, en 1870, dans l'insurrection du Sud, on retrouve des propos commentant ce qui se passe en Europe à ce moment, durant les deux guerres mondiales, on a ce même phénomène, il se poursuit avec l'écho ce tout ce qui se passe dans le monde sur les questions de la décolonisation et des luttes de libération nationale les décennies 60 70 80 etc. Aujourd'hui les multinationales s'imposent aux Etats, qui sont contraints de resserrer leurs budgets pour répondre aux critères économiques, d'autant que le développement des technologies en tous genres peut leur permettre de passer à de nouvelles modalités administratives »

Depuis le temps qu’on vous le dit ! Notre histoire ne peut être comprise qu’en conjonction avec ce qui se passe en « métropole. Ce n’est pas le moment de nous désolidariser de ces pauvres Etats qui, comme on pourrait le croire, ne sont pas les applicateurs conscients d’une politique néolibérale, mais qui sont seulement contraints de resserrer leurs budgets à cause des méchantes multinationales.


« Eh bien voilà, en Martinique, nous avons pris les devants, démocratiquement, en validant par un vote depuis 2010, un dispositif plus performant ( un exemple : traiter dans une même démarche la question des collèges et des lycées, et bien d'autres questions sur le même modèle, avoir une vue globale sur des questions impliquant l'ensemble de notre pays, alors que paradoxalement on entend certains dire que l'homme politique le plus réaliste, le plus au fait des choses, c'est celui qui se bat bec et ongles pour sa commune et qu'il ne veut rien entendre d'autre ... hum! hum ! ). »


N’oubliez surtout pas que la bourgeoisie française nous a offert la démocratie ! Ainsi, par la consultation de 2010, le peuple Martiniquais a « pris les devants démocratiquement » ! Ceux qui racontent qu’elle a été organisée par le pouvoir colonial, dans un contexte de désinformation massive (Chat an sak, chantage aux aides sociales, retournement spectaculaires de politiciens, abstention massive, etc.), tous ceux-là sont de mauvais Républicains !!

En France, maintenant, devant l'urgence, le gouvernement va au plus vite opérer des regroupements et des fusions beaucoup plus vastes etc.

« Bref, je pense qu'il appartient aux martiniquais de donner un sens positif à cette évolution, en parvenant à une compréhension exacte de l'intérêt que peut représenter un usage intelligent de ce dispositif face à une série de problèmes dont le monde a aujourd'hui connaissance. »

Eh oui ! La lutte de libération nationale consiste désormais à bien utiliser les réformes administratives décidées par le pouvoir colonial !


Voilà donc la vision de Monsieur Edmond MONDESIR. Mais, puisque, ailleurs, ce monsieur prétend représenter le CNCP, on serait curieux de savoir dans quelle réunion ces thèses et positions ont été discutées ?

Quel «militant » confirmera ouvertement les défendre ?

A-t-on besoin d’une preuve supplémentaire du caractère réactionnaire de la mini-secte qui continue à usurper le sigle de notre mouvement ?

En tout cas ces écrits confirment bien que celle-ci n’a rien avoir avec le CNCP, son idéologie et ses objectifs politiques clairement et régulièrement réaffirmés depuis sa création.

Quant aux organisations qui continuent à soutirer l’escroquerie pour des raisons bassement politiciennes, on peut douter fortement que leur choix leur sera profitable.

KOMITE POPILE



Jean ABAUL président élu de l'assemblée générale transparente et incontesté des Komité Popilè

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Larbalète le 10/06/2014 07:14
Paroles...Un indépendantiste dans un pays colonisé se bat contre la présence colonisatrice et ce combat peut prendre plusieurs formes et reste d'une lisibilité immédiate. L'indépendantisme en Martinique est un prétexte pour s'agiter et contester une présence française acceptée .Deux dits indépendantistes sont députés bien installés qui ne parlent jamais d'indépendance à l'Assemblée nationale. L'anticolonialisme est aussi enterré .Les dernières colonies de la planète sont celle de la France et elles sont contentes de leur sort . Les intellos dits de gauche pérorent dans les salons parisiens et ont leur fond s de commerce dans la littérature créole ou anti-créole pour le fun...Messieurs arrêtez de tromper les nouvelles générations.
Où est le projet indépendantiste ? Qui le porte ? il propose quoi ? c'est là une triste réalité.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS