Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lu pour vous / Livre Blanc de la Sécurité intérieure .


Rédigé le Mercredi 18 Novembre 2020 à 16:07 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Le très attendu Livre blanc de la sécurité intérieure a été publié hier par le ministère de l’Intérieur. Paru très tard dans le quinquennat, alors qu’il devait en être la pierre angulaire sur le chapitre de la sécurité, ce texte aborde la question du rôle du maire et celle, extrêmement sensible, d’une refonte des zones police et gendarmerie.


Le Livre blanc de la sécurité intérieure relance le débat sur la répartition police-gendarmerie

« Maires défaillants »
C’est en septembre 2017 que le ministre de l’Intérieur d’alors, Gérard Collomb, annonçait la publication de ce Livre blanc. Trois ans, quatre groupes de travail et une centaine d’assises territoriales plus tard, le texte a été diffusé hier, riche de 200 propositions… dont toute une partie figure déjà dans le projet de loi Sécurité globale dont l’examen a commencé hier à l’Assemblée nationale.
C’est le cas, notamment, pour les propositions du Livre blanc qui touchent au « rôle du maire » dont certaines se retrouvent dans le projet de loi, notamment sur les polices municipales, dont le gouvernement souhaite élargir les prérogatives, ou la volonté d’aller vers davantage d’intercommunalisation.

Néanmoins, le Livre blanc préconise aussi de réfléchir à certaines idées qui ne sont pas dans le projet de loi Sécurité globale, et qui posent questions. En particulier, la proposition figurant en page 134 du Livre blanc, consistant à « donner aux préfets un pouvoir de substitution effectif » au maire dans le cas où celui-ci serait jugé « défaillant », ou en cas « d’inaction du maire dans le domaine de la sécurité ». La proposition n’est guère plus précise, mais telle quelle, elle a de quoi faire sursauter tous ceux qui pensent que la libre administration des collectivités territoriales n’est pas simplement un mot en l’air, mais une obligation constitutionnelle. Que signifierait un « maire défaillant » ? Qui en jugerait ? Où commencerait et où finirait la notion « d’inaction du maire » ? Autant de questions auxquelles les maires vont certainement attendre des réponses rapides du gouvernement.

Les propositions du Livre blanc qui touchent au « rôle du maire » dont certaines se retrouvent dans le projet de loi, notamment sur les polices municipales, dont le gouvernement souhaite élargir les prérogatives

Pour téléchzrger le document cliquez sur le doc joint pour approfondir cliquez ici



Actualité Martinique


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 08:26 Douce France

Vendredi 27 Novembre 2020 - 08:12 Lu pour vous / Nouvelles mesures pour les jeunes

Actualité Martinique | INTERNATIONAL | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS












Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM