Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

MAN DELBLON pati fè gato ba bondié. Adieu Lelene,


Rédigé le Dimanche 14 Août 2016 à 14:10 | Lu 1099 fois


A partir de vos réactions MAKACLA a fait un petit poème dédié à Yolaine DELBLON.


MAN DELBLON pati fè gato ba bondié.
MAN DELBLON pati
Yolaine pati fè gato
ba bondié.
Yolaine alé pou i pa déviré

Le temps passe!
Et de manière irrésistible,
Il arrache à la vie
Les plus vigoureux,
Fauche les plus hardis,
Les plus audacieux,
Le temps passe!
Et
Attrape les plus intrépides,
Les plus téméraires.

MAN DELBLON pati fè gato ba bondié.
MAN DELBLON pati
Yolaine pati fè gato
ba bondié.
Yolaine alé pou i pa déviré

Sur sa terre devenue si légère,
Apres le bain
Il n’y aura plus la cabane verte
Ni cette odeur de pâtisserie
Qu'on prenait dans la montée à l'entrer du bourg.
Nie les queues gigantesques
Qui patientaient en piaffant
Avant que les papilles ne s’émoustillent.

MAN DELBLON pati fè gato ba bondié.
Mais il restera
Mais il restera le souvenir de ses grosses tartes.
Mais il restera l’odeur de ses pains au chocolat.
Et Sa gentillesse...
MAN DELBLON pati fè gato ba bondié.
MAN DELBLON pati
Yolaine pati fè gato
ba bondié.
Yolaine alé pou i pa déviré

Elle ne vendra plus
Elle donnera leur part aux anges,
Sur cette terre son essence
De banane est finie
Sa farine aussi
Sa vanille aussi
Sa cannelle aussi
Mais sur cette terre
Si lourde
Sa misère est finie

MAN DELBLON pati
Yolaine pati fè gato
ba bondié.
Yolaine alé pou i pa déviré
I pati fè gato

Sé ba bondié
I pati fè gato
Adieu Lelene.

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS