Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



MORATOIRE: Voilà ce que disait Camille Darsières à ce propos en mars 1999.


Rédigé le Mardi 13 Mai 2014 à 06:18 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Au moment d'un changement inéluctable de notre organisation administrative, il est intéressant de relire la position du PPM. Nous avons retrouvé un texte il date de 1999, il nous rappelle le contexte de l'époque mais s'il ne coupe pas court à toute la polémique autour du moratoire, il en donne les raisons et les motivations. Le plus curieux c'est qu'il est en phase avec notre réalité


MORATOIRE: Voilà ce que disait Camille Darsières à ce propos  en mars 1999.

LA FAUSSE QUERELLE DU MORATOIRE

( texte faisant référence à un discours de Camille Darsieres _ Mars 1999)

La Gauche arrive au pouvoir en France, le 10 mai 1981, Mitterrand distançant Giscard, de plus d’un million de voix . La Droite est triomphante à la Martinique : Mitterrand fait 19 459 voix, Giscard : 80 653 voix .

A Fort-de-France, Mitterrand 8701 voix, Giscard 21 102 voix. Dès le 11 mai, à l’unanimité c’est le moratoire qui est arrêté au Comité National du PPM ; Césaire l’explicite dans la cour de l’Ecole des Terres Sainville, le 25 juin 1981 : « … je ne connais aucun parti politique qui, dans sa pratique politique ne s’accommode d’un calendrier et qui ne distingue : l’immédiat, le court terme et le long terme ; autrement dit, qui distingue le programme électoral et la doctrine.

La déviation serait-elle de tenir compte du niveau de conscience du Peuple, du niveau de revendication, du niveau de « la volonté générale » ?. »

A ceux qui ont la mémoire défaillante, il est bon de rappeler ceci : jamais, le moratoire n’a été la renonciation de l’objectif autonomiste du PPM, jamais ! Si vrai que, très exactement un mois après cette explication à Fort-de-France, lorsque , le 27 juillet 1981, il intervient à l’Assemblée dans le cadre du débat général sur la décentralisation, Césaire dira au Gouvernement socialiste : « …Ma conclusion , c’est que malgré les mesures que vous proposez aujourd’hui, et dont je ne nie pas l’intérêt, les départements d’outre-mer continueront à faire problème, et ce problème n’est pas de ceux, bien rares en vérité, qu’on peut résoudre en les éludant .

« Eh oui ! Toutes les spécificités que j’ai évoquées tout à l’heure, il faudra bien que tôt ou tard, vous les preniez en compte dans un statut qui, de quelque nom qu’on appelle, ne peut-etre qu’un statut spécial, un statut sur lequel, bien entendu, les populations à travers leurs assemblées, devront avoir leur mot à dire. Ce sera pour le moins, de l’autodétermination … »

Plus encore :

Un an après le prononcé du moratoire, le PPM provoquait, à Paris, une rencontre des forces autonomistes de la Gauche des quatre DOM : le Parti Communiste Réunionnais, avec notamment Paul Vergès, le Parti Communiste Guadeloupéen, avec notamment le député Ernest Moutoussamy, le Parti Socialiste Guyanais , avec notamment le sénateur Raymond Tarcy et le député Elie Castor, le PPM étant conduit par son président, Aimé Césaire.

Deux jours, dans le sous-sol de « Présence Africaine », rue des Ecoles, les délégations réfléchissent aux perspectives politiques dans les DOM, et arrêtent une déclaration portée aussitôt au Ministre des DOM, au Ministre de l’Intérieur, à un Conseiller du Président de la République : elle insiste fortement sur l’Assemblée Unique, et sur les compétences à lui conférer.

MERCI

Et le Gouvernement, qui comprend la démarche, dépose sur le bureau de l’Assemblée, un projet de loi en le sens souhaité. Césaire, le 29 septembre 1982, en est le rapporteur : l’Assemblée Unique est votée par le Parlement. Elle devait être déclarée anti-constitutionnelle. Nul, sauf d’insigne mauvaise foi, ne peut encore prétendre après ces rappels édifiants, que le moratoire aurait entravé notre marche en avant. Le maintien du mot d’ordre du Parti Progressiste Martiniquais, de 1981 à ce jour, en atteste : il n’a jamais cessé de postuler l’Autonomie.

Diffusé avec l'aimable autorisation de MMD

SI VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS SUR CAMILLE DARSIERES VISITEZ LA PAGE DE MANO LOUTOBI QUI LUI REND UN HOMMAGE. CLIQUEZ SUR LA PHOTO




Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM