Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Martinique UNDER CONTROL




L’épisode Matthew sera dans quelques heures plus qu’un vieux souvenir. Heureusement il n’y a pas à cette heure de perte humaine. Tous les dégâts sont matériels. C’est l’occasion de noter la maîtrise des autorités sur la gestion de la crise et la maturité de la population qui a écouté les consignes de sécurité et de prudence.


Dans un premier temps Météo France, avec Jean Noel DEGRACE et le météo amateur Josépha LUCE qui sur le réseau FACEBOOK ont accompagné la population heure par heure. Dans ce dispositif l’information de la population sur les réseaux est indispensable.

Ne pas être informé crée du stress. Les martiniquais ont disposé d'information régulières. Ceux qui voulaient savoir pouvaient savoir.
Mais le plus spectaculaire est la coordination des services de l’état, des collectivités comme les groupements des communes, la CTM, et le dernier maillon, les communes. Toutes semblaient avoir pris au sérieux cette alerte de probable cyclone sur la Martinique.

Trois secteurs pourtant semblaient avoir été plus sur la brèche. Les services de l’électricité avec EDF, les services de l’eau à cause des conséquences du manque d’électricité et le réseau routier qui se retrouve obstrué par des arbres tombés sur les routes et la radio diffusion. Une mention spéciale à RFO qui avait une démarche plus professionnelle et moins en recherche de spectaculaire. C’est une belle première pour la radio martiniquaise qui a veillé sur ces auditeurs toute la nuit.

Ce qui est remarquable c’est que tous ces services en charge des infrastructures et de secours annonçaient soit des interventions imminentes, où des immédiates interventions à venir et mieux encore, des interventions en cours. La maitrise des autorités venait sans doute de tous ces programmes de prévention, d’organisation et d’entrainement des premiers secours. C’est la preuve d’une prise de conscience de la notion des risques géographiques et sociaux.



Comme à chacun de ces épisodes climatiques, le secteur agricole sera le plus touché par les incidences du vent. Les bananerais sont ravagées, les dégâts évidents de BASSE POINTE au VAUCLIN

C’est la côte atlantique qui était la plus exposée qui a le plus souffert dans cette période de crise et ce matin c’est probablement les responsables d’exploitations qui se « grattent le plus la tête ».

Toute cette bonne organisation est rassurante pour les populations. Cela ne doit pas cependant nous éclairer sur la vulnérabilité du pays vis-à-vis des sources d’énergies comme l’électricité. Il serait bien que se développe des kits autonomes qui permettraient grâce à un système d’accumulateur individuel d’avoir une autonomie de 24 à 48 heures des foyers. Autre constat la question de la fiabilité des réseaux de téléphones portables, il semble que le réseau DIGICIEL soit moins fiable et parfois inopérant.

Internet est devenu la première source d’information et l’ensemble des autorités devrait réfléchir à un site collaboratif, permettant de réaliser un hub informatif des principales autorités permettant en temps réel de partager les principales informations avec la population. Il pourrait s’y partager l’état de infrastructures, les points météos et l’ensemble du dispositif de sécurité de la Martinique ainsi qu’un espace pour les remonté de la population. Ainsi il pourrait s »y développer un espace collaboratif virtuel de solidarité par la simple notion de partage.

Si ce jour certains ont préféré resté chez eux on peut dire dore et déjà que la vie reprend son cours. Il faut aller travailler pour être payé, et recevoir son salaire pour vivre et subvenir à ses obligations. Même pour les chômeurs il faut aussi trouver quelque chose à faire. Réhabilité est une bonne occasion de jobarder et de gagner sa vie sainement.

Ainsi va la vie même dans le meilleur des mondes en pleine Martinique, une prétendue Gaulle tropicale disent certains illuminés.

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS