Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

NON ! « LES NOIRS » N’ONT PAS VENDU LEURS FRÈRES ET LEURS SŒURS ! Par Robert SAE


Rédigé le Lundi 10 Octobre 2016 à 22:16 | Lu 1083 fois


L’affaire n’a pas eu l’écho mérité, mais elle est emblématique d’un combat idéologique qui fait rage aujourd’hui. A l’occasion d’une exposition, le Musée parisien du Quai Branly s’apprêtait à diffuser massivement et gratuitement, en particulier aux enfants scolarisés, une brochure dans laquelle on pouvait lire :


NON ! « LES NOIRS » N’ONT PAS VENDU  LEURS FRÈRES ET LEURS SŒURS ! Par Robert SAE
« que les esclaves avaient été vendus à des européens par des africains », que ceux-ci « vendaient leurs frères et sœurs noirs », que parmi les esclaves, « certains étaient très malheureux et maltraités alors que d’autres avaient une vie plus agréable», que « la discrimination raciale avait pris fin aux Etats-Unis en 1964 ». Heureusement, la vigilance et la mobilisation de militants panafricanistes a fait échouer l’opération*.

Imaginez que l’on vous dise : « La bourgeoisie capitaliste n’est pas responsables du véritable esclavage subi par les enfants dans les mines européennes au 19° siècle car c’étaient leurs parents eux-mêmes qui vendaient ceux-ci aux patrons » ! Imaginez que vous lisiez dans une brochure : « Ce sont les Français, les blancs, qui ont livré leurs frères et sœurs aux nazis ! ». Comme toute personne sensée, vous attribueriez immédiatement ces propos à des individus ignares, imbéciles, racistes et provocateurs.

Comment comprendre, alors, que les thèses négationnistes propagées par les colonialistes occidentaux pour nier leur responsabilité - entière et déterminante- dans les crimes massifs contre l’humanité que sont le commerce triangulaire et l’esclavage, puissent être autant banalisées?

Le plus extraordinaire, c’est qu’il se trouve des afro-descendants pour colporter de telles vomissures ! On ne saurait accuser « les français » ou « les blancs » d’être responsable des cruautés perpétrées dans les camps de concentration, au prétexte que la collaboration ait été une réalité sous l’occupation. Parler de responsabilité des « noirs » dans la traite négrière et l’esclavage c’est du racisme et du négationnisme.

Non ! Les peuples d’Afrique n’ont absolument aucune responsabilité dans le fait que des criminels venus d’Europe aient pu utiliser des supplétifs, qu’ils armaient, pour organiser leurs rafles.


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Honhil le 19/10/2016 14:50
http://www.shenoc.com/Esclavage_la_complicite_des_victimes.htm

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS