Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle CTM : Ayen poko changé Chabin !


Rédigé le Lundi 4 Avril 2016 à 16:04 | Lu 308 fois


Si il y a un point ou indiscutablement on ne peut remettre en cause la sincérité d’AMJ c’est sa relation avec le monde associatif sportif. Il doit tout à ce monde en particulier celui du FOOT.


Mais AMJ aime aussi le monde du vélo.

Alfred Defontis par exemple à toujours refusé de le débarquer de la caravane quand ce dernier avait perdu les élections après 2009. . Quand le PPM était aux affaires le président Défontis mettait à disposition de Chabin les moyens pour que ce dernier soit lui aussi dans la caravane.

AMJ aime le sport comme Césaire aimait la culture.

N’oublions pas que Marie Jeanne est le Président de l’exécutif. C’est donc lui le patron. Le sentiment que l’on a en regardant le duo LISE AMJ à la télé c’est qu’il est l’exécutant Une nouvelle polémique fait jour ; si il exécute il est l’exécutant de qui ? Et si l’exécutif devait avoir un kankan avec le législatif c’est AMJ qui se retrouverait hors de son l’assemblée.

Voyez vous la télé a parfois un prisme déformant. Le rapport de force politique est différent. Tout le monde l’ignore à cette heure ce que deviendrait la CTM en cas de conflit. Cette institution est pour bon nombre de martiniquais, comme une chaussure neuve avec laquelle VAVAL va courir un vidé de mardi gras.


Mais revenons au sport. A la dernière plénière, les sports nautiques ont fait tomber une cagnotte merveilleuse de 577 000 Euros.

Trois cent quatre vingt quinze mille (395000) pour le Martinique Surf Pro. Cette compétion de surf est une compétition internationale qui est venue bousculer l’image de la Martinique. De l’image des ateliers de tissage de Morne des Esses au Martinique Jet Pro il ya un monde. Un pas que Canal Plus la machine à fric du moment n’a pas hésité à franchir.

La nouvelle mairesse PPM de la localité de basse pointe prend toujours des doses d’Eau des Carmes pour comprendre la chance que Ti Jésus a lâché sur elle.

Cet argent est mérité même si on peut s’interroger sur la contre partie possible de cette dotation à une structure privée. Dans le dossier de commercialisation du MJP il est indiqué que pour 400 000 euros un partenaire bénéficierait de l’exclusivité de Marque sur toute la compétition.

C’est donc très bien si la nouvelle marque Martinique trouvait là l’expression de sa grandeur.

Il se dit que l’engagement de biens des marques locales commerciales était déjà signé. Nous sommes persuadés que l’organisation ne leur remettra pas leurs mises. Et comme c’est sa ki an fal ou qui taw il est bien de savoir que potentiellement le MJP est une affaire rentable.
Pour une fois qu’une start-up martiniquaise peut trouver son envol il y a de quoi se satisfaire.

La Martinique Jet Race Off Shore, c’est la même chance. Deux trois machines, deux trois noms de télés au US et BADAM. Vraaala le Jack pot. Yan a même demandé de leur donner d’autre. Une demande de 120 000 et 180 à l’arrivée. Pour ne pas avoir de Kankan avec Yan 60 000 € de bonus.
C’est bien. Même très bien ….

Tout cela pour vous dire quoi ?

MAKAC LA veut vous soumettre un autre chiffre.
Avec 1500 licenciés, dont 24 clubs, ou un de ces clubs est premier club de France et de Navarre, qui organisent pas moins de 6 manifestations par semaine en route et en VTT sur 40 semaines et pour toutes les activités sur une année y compris pour le pole sport au lycée Acajou la ligue de cyclisme touche : 160 mille euros.

Oui Chabin….. 160 000 euros seulement, n’est ce pas Narcissot ?

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS