Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Noyade du Diamant : Les recherches se poursuivent. Mercredi 08 juin au Diamant :




Mercredi 08 juin à 10h38, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage Antilles

– Guyane (CROSS AG) reçoit un appel des pompiers relayant un témoignage initial indiquant deux personnes, un homme de 39 ans et sa fille, emportés par une lame au niveau de la page du Diamant (DIZAC n°1).


Mercredi 08 juin à 10h38,

Photo site  gouv.fr
Photo site gouv.fr
Immédiatement, le CROSS diffuse un message de détresse. L’hélicoptère de la Sécurité Civile « DRAGON 972 », qui était en vol à ce moment-là, s’est dérouté de sa mission pour participer à l’opération de recherche et de sauvetage. Moins de six minutes après l’appel initial, il était sur zone pour commencer les recherches.

Ce premier dispositif s’est vu renforcé par un véhicule de secours et d’assistance aux victimes, d’un zodiac des pompiers, d’une patrouille terrestre de gendarmerie et d’un semi-rigide de la gendarmerie, le « FUSION », avec des plongeurs-scaphandriers à bord. L’hélicoptère de la Gendarmerie « GRIFFON » a pris le relais de « DRAGON 972 », après que ce dernier soit arrivé en fin de potentiel.

La fillette a rapidement été récupérée par un nageur sur place. Malgré les nombreux moyens dépêchés sur zone, les recherches n'ont pas permis de retrouver le père de la fillette et leur issue reste très incertaine. Les recherches sont en effet rendues très difficiles par la turbidité de l’eau.

A 17 H les secours poursuivre la recherche du corps du papa.

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS