Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



POUR LE MEDEFF L' ETAT FRANCAIS PREPARE UN SALE COUP EN GUADELOUPE


Rédigé le Vendredi 1 Mai 2009 à 01:50 |

Source legrandsoir :Dans une note confidentielle adressée aux administrateurs du MEDEF Guadeloupe, le Président du MEDEF, toujours au service des pwofitan et autres békés détaille la stratégie de déstabilisation et de prise du pouvoir par la frange la plus réactionnaire du patronat

Cette même frange des patrons de la Guadeloupe qui en plein conflit s’était regroupée au WTC dans ce qui se voulait être une démonstration de force ; et donc volontairement médiatisée...

 

UN MOFWAZÉ DU LKP EST NÉ ! IL S’APPELLE ANTILLES ALLIANCE 2030.

 

Il a pour père, l’Etat français, en la personne du Préfet de Guadeloupe ; et pour mère, le MEDEF, en la personne de son représentant local.

 

En effet, en lisant le document joint, nous apprenons qu’à la demande du Préfet, représentant de l’Etat et sous la houlette de Willy ANGELE, Franck MENADIE, Jean Luc LUBIN, Maryse MAYECO, le MEDEF s’apprête à instaurer en Guadeloupe son nouvel ordre économique et social.

 

Un nouveau régime politique, entièrement au profit et aux mains des patrons, des banquiers, des spéculateurs et des pwofitan à l’instar des tentatives de coups d’état des milieux patronaux, industriels et financiers du Vénézuela et de la Bolivie.

 

 

 

Et dire qu’ils parlent d’états généraux du Peuple Guadeloupéen... Manti a yo !!!

 

Car, dans ce document, il est notamment question de « réunion informelle et confidentielle » avec le préfet. Yo ka monté konplo kont Pèp Gwadloup !!!

 

Le représentant local du MEDEF confirme que les Etats généraux sont bien destinés à donner une légitimité au projet STRACOM de l’Etat qui visait précisément « à définir ou orienter la politique de l’Etat envers la Guadeloupe pour les 20 prochaines années. »

 

Après avoir souligné l’« URGENCE ABSOLU » (sic) de la situation, il poursuit son développement en insistant sur la nécessaire « réorganisation du MEDEF territorial ». Objectif avoué et écrit noir sur blanc : « en faire un véritable contre-pouvoir voir (sic) un véritable pouvoir » !!!

 

Décidément peu avare en confidences il avoue avoir obtenu le soutien et l’appui de l’Etat et explique au cercle étroit des administrateurs du « MEDEF territorial » qu’il faudra « trouver auprès des entreprises le budget permettant de financer la réalisation de ce dossier » !!!

 

Dossier de « projet de territoire », qui n’est que le paravent servant à désigner le véritable projet de société qu’entend nous imposer le MEDEF... notamment par le biais d’un cheval de Troie à caractère associatif…

 

Un tel projet - mené avec l’indéfectible complicité et approbation de l’Etat français – nécessiterait de trouver - comme sur les continents africain ou latino américain - quelque jeune loup ambitieux aux dents longues, a pa sa ki ka manké isidan ; ou quelque poids lourd ayant l’apparence d’un V.L.... pour donner l’indispensable couche de vernis démocratique à ce qui apparait d’ores et déjà comme une stratégie visant à la préparation d’un coup d’état par la frange la plus réactionnaire et esclavagiste du patronat.

 

Car ne nous faisons aucune illusion : les valises d’argent et les montants évoqués par le représentant du MEDEF dans ce document seront décuplés voire centuplés une fois la course électorale lancée.

 

Denis GAUTIER de SAUVAGNAC n’aurait pas rêvé meilleure engeance... : Aux armes, citoyens ?…

 

Ce n’est pas de la fiction. Lisez plutôt les pages qui suivent ,écrites et signées par Willy ANGELE...

 

UGTG, le lundi 27 avril 2009

 

 

 





1.Posté par Astopamar le 01/05/2009 09:53
Comme d'habitude... propos infondés, sans sources & sans doute calomnieux...
En même temps, de la part de l'UGTG cela ne m'étonne plus...
Messieurs, quitte à analyser un document, pourquoi ne pas regarder les statut de la dite UGTG ?
On y retrouve les propos suivants :
> "Destruction qui ne peut se faire que par une révolution"
> "Libération de la nation Guadeloupéenne"
> "Détruire le système colonial en alliant luttes légales et luttes illégales, luttes pacifiques et luttes violentes"
> "Impluser le mouvement de déstabilisation économique"

Je me demande bien ce que les citoyens bernés en penserais!

2.Posté par Camille Chauvet Directeur de la publicatin du Webzine le Na le 02/05/2009 02:27
Astopamar
Vous faites bien de demander le document qui permet de tenir de telle affirmation.
Ce sera chose faites dans les jours qui suivent et continuer de consulter notre site avec ce regard critique et non injurieux comme certains ourageux anonymes qui polluent le net.
A bientôt j'attends vos remarques après lecture du texte de Willy Angèle.

3.Posté par Yoyotte le 02/05/2009 09:25
Bonjour mon île,

"Je me demande bien ce que les citoyens bernés en penserais!" C'est par cette phrase, Madame, Mademoiselle, ou Monsieur Astopamar que vous terminiez votre pamphlet.

Aussitôt dit aussitôt fait. Astopamar, voici ce que pensent "les citoyens bernés", ou du moins un homme du soleil qui n'a plus peur de son ombre.

Tout d'abord, ayez la reconnaissance du ventre si je puis dire en remerciant le propriétaire du présent site de vous avoir autorisé à divaguer ici. Sur d'autres sites, vos allégations formulées anonymement ne seraient pas publiées car elles ne sont qu'un tissu de menterie cousu de fil blanc. En outre, les citoyens bernés comme vous dites ont le sentiment que vous cherchez à les manipuler par une désinformation grosse comme le nez au milieu de la figure.

Par ce procédé, ils ont immédiatement perçu chez vous une certaine forme de "faiblesse" - j'ai failli dire "lâcheté" mais on se respecte ici, une "copine" me l'a opportunément rappelé. Cette "technique" éculée est le propre de ceux qui n'ont rien à dire mais divaguent sur le net en laissant leurs traces somme toute insignifiantes car camouflées derrière le paravent de l'anonymat, bien commode pour donner libre cours à leurs élucubrations fallacieuses.

Aussi, et si vous aviez du coeur au ventre, vous vous seriez annoncé en avançant à visage découvert. Le "comme d'habitude" que vous employez d'emblée démontre - s'il en était besoin - votre parti pris contre, d'abord ceux qui ne se contentent pas de déraisonner sur le net en jetant une goutte de venin par-ci par-là, mais ont construit un outil où la vérité est le poteau mitan, ensuite votre volonté manifeste de jeter une chape de plomb sur des réalités connues de tous.

Enfin, lisez les propos d'un certain Michel Rocard, qui a failli devenir président de la France, notamment lorsqu'il reconnaissait que la IV et la Vème République s'étaient très mal occupés des DOM-TOM - notamment de la Guadeloupe, parlant du MEDEF de notre île soeur comme d'un élément profiteur plus proche de la destruction mentale et sociale que de la recherche d'un consensus pour le bien être de chaque Guadeloupéen.

En clair Rocard admettait que le système aux relents colonialistes et à la mentalité de plantation avait mué pour devenir aujourd'hui le bras armé d'une minorité qui maintien en esclavage économique des êtres humains opprimés par une pwofitasyon indigne d'un pays qui fait la leçon de démocratie à d'autres, mais qui a laissé - en toute connaissance de cause - le cancer gangrener l'avenir et le devenir des filles et fils des déportés de l'esclavage !

Dès lors, cher Astopamar, il ne vous reste plus qu'à vous cacher pour faire comme les oiseaux...

Au fait, Yoyotte est mon vrai nom. Né le 10 avril 1948 à Saint-Esprit Martinique

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM