Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Que cache tout ce remue ménage à l'UMP ? MAKAC LA a de quoi vous alimenter en infos croustillantes.


Rédigé le Jeudi 5 Juin 2014 à 14:05 | Lu 524 fois


A regarder la triste bataille entre le PPM et le MIM on peut être tenté d’aller regarder de plus près ce qui se passe à droite. A force d’entendre les MIM dire que les PPM sont des mafieux et d’entendre les PPM dire que les MIM sont des ânes, des pintades, et des crocodiles on finit par croire que ni les uns ni les autres ne valent la peine d’être nos protecteurs.



Le peuple a besoin d’être rassuré surtout quand il est rafin et qu’il a faim !. Nos élus nous stressent, ils nous angoissent; leurs petits jeux pour leur conquête de leur clan au pouvoir a conduit une grande partie de la population à se détourner de la chose politique !

Le plus grave c’est que cette lutte de clan ne se passe pas autour d’un débat pour les idées, il se réalise autour de plusieurs espèces de perroquets à qui on doit donner des couleurs.

Le vert pour le PPM et le rouge pour le MIM ? Non diront-ils le vert c’est le MIM et Le rouge le PPM. Voyez-vous dans quel bordel nous sommes ! Un bordel de perroquets congénitaux dont la race est tellement laide qu’il convient pour chacun de se débarrasser du sien.

Ceci est une honte pour le personnel politique martiniquais qui a réduit le débat du futur de ce pays au déplombage de ces oiseaux protégés que l’on devrait sublimer.
Après nous avoir fait naître haine de vieux nègres, la haine du tambour voici que plus personne ne veut voir un perroquet survoler sa maison.

La plus belle illustration de notre affaiblissement c’est de constater que si avant toutes les maisons en Martinique avaient naturellement une citerne, en 2014 il faut d’une subvention régionale pour en installer une !

Il faut bien d’un zoive qui paye cette subvention. C’est HOLLANDE, alors que certains veulent que demain dans ce pays où plus personne ne sait plus rien faire de ses mains que nous arrachions griffes en terre notre indépendance. Nous avons une génération qui a raté son rendez vous générationnel et qui veut avant de prendre sa retraite définitive, rattraper à n’importe quel prix 30 ans d’errance institutionnelle. Ce pays marche sur la tête vous en conviendrez !


QUE PENSE LA DROITE DE TOUT CELA

Pour l’instant elle ne parlant pas des problèmes du pays, elle ne peut donc pas émettre d’idées. Seul Yan MONPLAISIR tente d’occuper le débat des actions à mener.

Sa question du tout tourisme effraie plus d’un, en particulier tous ceux qui ont déjà vu la Martinique après un cyclone.

Les mauvaises langues disent qu’il n’a qu’une mission obtenir que le secteur du tourisme devienne subventionné dans son fonctionnement, la majorité des affaires que son groupe développe étant du service aux collectivités locales, ce dernier se baigne dans l’argent public.

Son engagement à abandonner les reines du groupe qu’il dirige ne rassure pas davantage que sa vision pour la question du traitement social de 60000 exclus qu’il ne pourra jamais faire travailler même si tous les vacanciers du monde se donnaient rendez vous en Martinique .

Son équation personnelle est pourtant très intéressante ; il ne ressemble ni à un beké ni à un mulâtre il est a la fois un nègre et chabin.

Sa pugnacité unique, fait qu’il sait donner au créole toute la forme qu’il faut pour parler à des nègres. Sa réussite dans le monde des affaires donne du poids à son propos, et cette fois il semble avoir tellement envie de siéger dans cette assemblée, qui est bleu comme une lame de rasoir, prèt à découper tout ce qui voudrait entraver sa marche vers les sommets du pouvoir.
Cela fait de lui l’une des tètes de liste les plus probables d’autant que le personnage est attachant.

Si le fusible LAGRANCOURT a déjà explosé au décollage son vrai problème ce peut être pas pour la première fois n’est ni Miguel LAVENTURE, ni les autres jeunes barons de la droite de l’époque DARSIERE, mais la nouvelle génération des municipales 2014. Le plus difficile à manœuvrer sera le maire de Saint Esprit, qui est le seul à disposer d’une porche quand les autres sont encore à vouloir un cabroué.


QUE FERA TIREAULT

Dans ce jeu complexe certains ont déjà compris que dans la porche il n’y a pas trop d’essence, Saint Esprit manque de tout, et c’est ce qu’est en train de régler le jeune maire qui à quelque peu lâché la bride à l’UMP. Elu sur la fronde d’un électorat de gauche, ce dernier risque de se retrouver en culotte courte quand ses amis indépendantistes seront passés ramasser leurs billes.

Pour sauver la droite du naufrage définitif, il faudra donc forcément qu’elle trouve une alliance avec la gauche la moins marquée. Il se dit déjà que l’objectif serait de zailler Sainte Marie qui pour l’heure refuse de se mettre et derrière Claude LISE et derrière MARIE JEANNE. Certains prétendent que de sou poudrer tout cela d’un peux de monde de la société civile, agriculture, pèche, artisanat, musique pourrait donner sur le papier une liste d’étonnement.

A force de se jeter des pots de chambre à la figure, le PPM et le MIM semblent avoir fait émerger une nouvelle tendance : le renouvellement de la classe politique, ni Claude, ni Alfred, ni SAMOT comme si il y en avait marre des ces personnes qui occupent le paysage politique depuis des lustres.


QUI SERA LE CHEF DE FIL

La vraie question reste sur la tête de liste, car tout ceux qui son prêt à monter ce team pour la victoire posent leurs conditions , certains semblent préférer l’universitaire Chantal MAIGNAN d'autre l’homme d’affaires TIREAULT connait les enjeux pour sa ville qu'il faut stabiliser. Il est pressé mais à toujours pris son temps pour faire le bon saut !

Le bonheur serait à 10 % des élus soit environ 6 sièges ; l’objectif est 5 sièges dont 2 au nord, mais il semblerait que certains stragèges pensent qu'il peuvent faire beaucoup mieux avec tous les perroquets de la gauche.

Chantal MEIGNAN étant un élu majeur de la nouvelle génération, cette dernière pourrait donner un coup d’arrêt définitif à la carrière de ce qu’à droite on nomme curieusement comme étant les doucineurs !

Pour C RAPHA attendons le résultat des prochaines élections à Saint Pierre dont plus personne ne doute plus de l’annulation par le tribunal administratif.

Vous voyez, au moins avec la droite on s’amuse !

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS