Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Relance du débat sur l'indépendance de la Martinique. Max DUFRENOT répond à MONDESIR Edmond




Nouveau commentaire soumis sur l'article "Enfin un indépendantiste Martiniquais nous parle ouvertement de sa vision de l’indépendance de la MARTINIQUE"



un camarade a cité plus haut mon livre; je le présenterai officiellement versle 15 juin; je dois dire que j''ai un grand respect pour Edmond; il a un passétrès positif dans l''action éducative des masses; c''est indéniable;

tout le mouvement indépendantiste a fait un travail énorme qui a abouti à la conscientisation de notre peuple; seulement, nous autres indépendantistes sommes dépassés par la force colonisatrice de la France et sa force de destruction de notre mental;

Nous avons perdu l''essentiel,, cher Edmond de nos bases idéologiques;, ceci nous l''avons perdu à notre insu;

tiens nous confondons une évolution institutionnelle et une évolution statutaire;

l''indépendantiste et l''autonomiste visent une réforme statutaire; la réforme institutionnelle se fait à l''intérieur d''un statut; ce n''est qu''une réforme administrative; ici destinée à faire des économies;

Nous avons tellement perdu les pédales que nous avons foncé dans le piège destiné à éteindre nos vélléités nationaliste, le 74 en le prenant pour l''autonomie étape vers l''indépendance; alors qu''il ne s''agissait que d''une autonomie régionale; à qui la faute? à nos députés et sénateurs qui
n''ont pa su tenir leur rôle;

La clé antidécolonisation a été mise en place un soir, à l''assemblée nationale à 1 heure du matin; il y avait ds la salle les députés réunionais, assimilationnistes notoires et Victorin Lurel; nos représentants brillaient par leur absence car pour eux, chaufé caban épi fanm plus important que d''aller à l''assemblée nationale voter une modification constitutionnelle qui concerne nos peuples;

Ce soir là, Brigitte Girardin a fait ajouter avec la bénédiction des béni oui oui présents l''ajout de
l''alinéa 3 de l''article 72 qui dit qu''il n''y a plus de peuples outre mer mais des populations; c''est là le problème Edmond,

c''est la cause de ts les malheurs qui suivront;, au lieu de palabrer sur le développement, il faut faire
enlever cela de la constitution, pour redevenir officiellement peuple et pouvoir demander l''exercice de notre droit à l''autodétermination;,

Tu sais pourquoi l''Etat a eu ce culot; c''est parce qu''il a remarqué que les indépendantistes confondaient institution et statut; relis à cet effet le manifeste de 1998,;

c''est édifiant; relis aussi les contradictions du discours de Chabin à l''assemblée nationale en décembre 2009;

Max DUFRENOT

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lydie Gilbert le 09/06/2014 08:44
" Le 74 n'était qu'une autonomie régionale" - Alors pourquoi le P.P.M ne l'a t'il pas approuvé, lui qui dès le IIIeme congrès de 1967 intégrait le "mot d'ordre" d'autonomie dans ses statuts ? - Le P.P.M beaucoup moins groupusculaire que le M.I.M dans les années soixante-dix aurait pu proposer, impulser cette évolution statutaire préambule à l'indépendance, d'autant que la convention du Morne-Rouge des 16, 17, 18 Août avait entre autres comme résolution : "Un Etat martiniquais autonome dans le cadre d'une France décentralisée voire fédéraliste, débarrassée du "corset jacobiniste" - Qu'a t'il fait ? Dès la prise de pouvoir de Mitterrand en l'an de grâce 1981, le P.P.M a "posé" une chape de plomb sur les revendications "autonomistes" -

En 2010, ces mêmes assimilationnistes du parti de Trénelle, hurlaient avec la droite sur une hypothétique peur de la perte des "acquis sociaux", résultat : un appel à voter pour demeurer au sein de "l'identité législative" de l'article 73 où l'on ne peut pas bouger une oreille sans un contrôle strict du jacobinisme de l'Etat français - Oui ce 74 eût été juste une "évolution institutionnelle" à l'intérieur du statut, mais tout de même un minuscule "pas" vers la responsabilisation -

Si le M.I.M a renié les statuts voulus par ses pères fondateurs inhérents à "la décolonisation de la Martinique" et en devenant "autonomiste", le P.P.M lui n'est pas en reste, lui qui appela à voter contre une toute petite "évolution institutionnelle" le 10 Janvier 2010 et, se transformant par conséquent en "assimilationniste" dans la plus pure tradition de droite -

"Chabin" ou le M.I.M ne sont pas seuls en cause dans cette bérézina, Le P.P.M, ses "pères fondateurs", ses hommes influents et son actuelle direction y ont une énorme part de responsabilité ou de lâcheté -

De grâce Monsieur Max Dufrénot ! De grâce !

Lydie Gilbert

2.Posté par Falljaune le 09/06/2014 19:39
Les indépendantistes n'ont qu'à prendre leurs responsabilités.Ces indépendantistes savent bien ce qu'ils font surtout le chef au yeux bleus AMJ qui n'a jamais accepté de faire élire Loulou Puvar le seul qui pouvait faire accélérer le cours de l'Histoire et secouer le PPM et surtout Aimé Césaire. En se donnant comme second Daniel Marie-Sainte il installait un jouisseur et profiteur du système et non un révolutionnaire.DMS choisissait un insignifiant perdant à répétition en la personne de Louis-Félix Duville pour ses basses oeuvres.
En face Aimé Césaire inquiet du comportement de tous ces hommes préféraient se contenter du combat identitaire dans lequel y compris les indépendantistes toutes obédiences confondues y trouvaient leurs comptes de bonne conscience entre deux crises sociales agrémentées de gaz lacrymmogène et de garde-à-vue et de pleurs sur des victimes inutiles.
Le temps passe et ces messieurs sont face à eux -mêmes et là il faut relire l'ouvrage de Guy Cabort Masson :"Les indépendantistes face à eux mêmes". Ceux qui sont indépendantistes se cachent derrière des prétextes pour justifier leur inaction permanente par des mots vide de sens,surtout le mot "Peuple" alors qu'à l'Assemblée Nationale ils n'ont jamais protesté contre le fait que l'on considère les "Outres Mer" comme des populations dans la Constitution.
La malheureuse Lydie Gilbert est encore dans ses tristes illusions ... Oui elle a raison de grâce Max Dufrénot car vous aussi participer à cette grande mascarade coloniale en profitant du système comme les autres.Surtout que vous êtes un ancien de l'Afrique!!! Hein un Toubab ?

3.Posté par poltikitak le 11/06/2014 08:45
Bravo Monsieur Dufrénot, je vous rejoins totalement dans votre analyse....mais je pense aussi sincèrement que Monsieur Mondésir est d’accord au fond de lui même avec vous...mais hélas il a abandonné la véritable lutte pour l'émancipation du peuple de ce pays...ceci pour d'autres intérêts.
sur ses vieux jours il a choisi de devenir playboys....allez y donc voir sa page facebook.

4.Posté par sakini le 01/09/2014 11:07 (depuis mobile)
Ce qu''il faudrait, c''est un nouveau soulèvement qui pourrait peut-être avoir lieu a partir de la chute financière de la France !! Des augmentations de cotisations et moins de transferts sociaux pourraient sonner le glas de la prise de conscience .

5.Posté par sakini le 01/09/2014 11:15 (depuis mobile)
Mais que l''on arrête avec tout ces politicars essouflés, repue de leur situation grâcement rémunéré !! En 2009 c''était la cacophonie dans des phantasmes divers !! Place a la jeune relève motivé par le changement concert !!

6.Posté par sakini le 01/09/2014 11:15 (depuis mobile)
Mais que l''''on arrête avec tout ces politicars essouflés, repue de leur situation grâcement rémunéré !! En 2009 c''''était la cacophonie dans des phantasmes divers !! Place a la jeune relève motivé par le changement concert !!

7.Posté par Moustafa le 09/11/2015 09:51 (depuis mobile)
Indépendance, autonomie et avec qui ??
Les vieux locaux en politique en 2009 étaient absent des rues et dépassés par les grèves du peuple !! Ils n''ont rien mené, revisionner les émissions de 2009 au moment Ou il fallait expliquer aux Martiniquais ,.

8.Posté par Moustafa le 09/11/2015 09:59 (depuis mobile)
Le vieux A M-J a été rapelé car Je pense qu''il est apte de redresser la situation du territoire !!
Il n''est plus question d''aller vers l''indépendance mais vers une autonomie et une responsabilité des martiniquais dans leurs affaires.

9.Posté par Moustafa le 09/11/2015 10:04 (depuis mobile)
Là perfusion qui nous Donne a manger, nous bloque ! On ne peu que subir en attendant une Ou des opportunités qui pourraient nous Etre utiles pour le changement. Une CTM c'est pas grand chose mais vu l'etat dans lequel on est .....

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS