Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Suffisance et insuffisance de l’état en Martinique, de qui se moque-t-on ?


Rédigé le Mercredi 14 Mai 2014 à 08:16 | Lu 213 fois


Et voici que le préfet est incapable de faire appliquer ce sur quoi la justice à statuer. Et pourtant la décision est claire ! Faire donc débloquer une entreprise est devenu impossible pour un préfet. Et pourtant il a une ordonnance qui depuis le 20 mars 2014 oblige les grévistes à faire place nette.



Dans quel pays sommes-nous ? Dans quelle Martinique vivons-nous ?

C’est le sous-préfet du Marin qui lui-même himself en personne qui s’est engagé à laisser sortir le matériel, bloqué, à Rivière Pilote afin de cesser le service de gardiennage 24 sur 24 à quelques milliers d’euros jours.

Et voici que finalement le sous-préfet s’exécute, un bus sort et pas les autres. Les forces de l’ordre sont renvoyées manu militari priées de rentrer à la maison si on ne veut pas que la CSTM fasse une crise cardiaque.

Et voici que Force Ouvrière quitte la table, écœurée par le non-respect des textes de la législation, Ils sont traités de souceur de patron, peut-être aurait-il dû se la faire mettre sans graisse, également ?

La direction départementale du travail et ses interprétations des textes en Martinique un vrai mystère ésotérique !
Et maintenant la CSTM qui affirme que les revendications de leur syndicat ne sont pas encore étudiées. Et la pelote se refait on trouve un fil, allons enfant de la patrie tirons, tirons dessus.

Et voilà que Zorro de son nom de savane, services vétérinaires, concurrence et je ne sais quelles autres administrations débarquent au rond-point de Petit-Bourg et font un ouélélé avec une tite Haïtienne.

Un vrai MARTNINIQUEWOOD. Radio, télévision, média, un véritable montage avec en guest stars un fonctionnaire en chapeau de brousse, une dizaine d’agents en tenue de combat !

Objectif : Faire croire que … ! Alors que … ! : fè makak.

Comme si tout le monde ne savait pas que c’est là, en espèce, que tout le tout ti malheureux martiniquais agricole s’organise. Je te donne ma marchandise et je repars tout de suite avec mon argent en èsppèce. Le territoire de subsistance des exclus de l’Europe ! Là il n’y a pas d’état, pas de TVA, une économie souterraine qui ne travaille pour aucun béké, les laissés pour compte viennent faire l’argent de cette essence qui fera tourner les pompes en cette période de carême qui remplaceront, les réseaux d’irrigation que l’état n’a jamais installé en quatre siècle de règne sans partage.

Et voilà que depuis plus de 2 mois les usagers de la ligne Saint Luce, Rivière Pilote font avec les moyens du bord, autostop, covoiturage, marche à pied et rété bokay !

Et voilà que les séniors et handicapés attendent douleur au ventre, aux jambes, aux dos,
Et voilà que les taxis mawons reviennent
Et voilà que les stagiaires de l’AFPA crient anmwey. Il se dit que c’est la paierie qui ne paye pas. En tout cas pas assez vite.

Rassurez-vous dans ce pays il y a un état.

Un état très actif, qui organise, partage, sépare et fait son travail. Celui pour lequel il est payé.
L’état surveille, observe, note, les services du renseignement sont sur les dents, faire remonter au jour le jour, une synthèse, comportemental de ces curieux personnages, d’un outremer autochtone Une curiosité. Un fonctionnement curieux celui d’une espèce microbienne qui se détruit entre elle !

Mais cet état aussi a compris que plus il laisse les forces vives de ce pays se battre entre elles et plus ce même état renforce auprès de la population son illusion de pouvoir et de capacité d’agir.

Plus ce même état, laisse les acteurs du développement se déchirer, plus ce même état renforce sa fausse image d’entité stable.

Avez-vous remarqué que certains hommes donnent tous les pouvoirs à des totems.

Et si un jour les martiniquais arrivaient à comprendre que cet état c’était eux ! Peut-être que ce jour-là cet état-là, le même avec lequel nous sommes dans une relation si schizophrénique se mettra au service de la Martinique.

Un jour, ce jour viendra !

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS