Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



UN PAS GAGNE EN GUADELOUPE:L'ACCORD BINO


Rédigé le Samedi 28 Février 2009 à 15:13 |

Par CAMILLE CHAUVET . Les débris du liyannaj pour la profitation formés du MEDEF et de la CGPME résistent encore ,et ne signent pas l'accord salarial. Un accord accepté par les syndicats réunis au sein du liyannaj des travailleurs.


UN PAS GAGNE EN GUADELOUPE:L'ACCORD BINO
Au bout de 37 jours de mobilisation, un accord salarial a été conclu entre les grévistes guadeloupéens et deux organisations patronales au bout de 37 jours de mobilisation, sur une hausse de 200 euros net des bas salaires.

Mais le MEDEF et la CGPME refusent de signer. Le MEDEF guadeloupéen ne s’est pas présenté, jeudi, à la séance fixée par les négociateurs pour finaliser l’accord. Le président du MEDEF local, Willy Angèle, a accusé Élie Domota d’avoir voulu le « frapper » .Propos démentis par le préfet Nicolas Desforges. « À aucun moment, sa sécurité n’a été en cause ».

’est vrai que la pression est montée et que les deux hommes ont été en face à face de coq .Baptisé « accord Jacques Bino », du nom du syndicaliste assassiné au passage d’un barrage le 18 février.

Le communiqué publié dit clairement que cet « accord régional interprofessionnel sur les salaires en Guadeloupe » prévoit, pour les salariés gagnant jusqu’à 1,4 fois le SMIC, que l’État contribue pendant trois ans à hauteur de 100 euros à la hausse des salaires, par le biais d’un RSA transformé en « revenu supplémentaire temporaire d’activité ». Le conseil régional et le conseil général prendraient en charge 25 euros chacun, et les entreprises 50 euros.

L’accord applicable au 1er mars, concernerait entre 15 000 et 17 000 salariés. Un « premier pas », selon le LKP, qui estime que l’accord s’impose de fait au MEDEF et à la CGPME, même sans leur signature. En cas de blocage, Élie Domota compte saisir le ministère du Travail. Dans l’accord Bino ,l’aide de l’État est prévue pour une période transitoire de trois ans

Sur les salaires, le MEDEF « regrette que l’accord qui se dessine ne fasse que reproduire les logiques tant critiquées de ces 30 dernières années et recoure aux mêmes facilités qui freinent le développement économique durable de la Guadeloupe ».

L’attitude du MEDEF était jugée hier provocatrice face aux concessions du LKP .Pour accompagner le dialogue social , l’aide de l’État est prévue pour une période transitoire de trois ans. Ensuite, les entreprises devront prendre en charge l’intégralité de ces hausses de salaires.
En tout cas, en Guadeloupe le combat du LKP se poursuit, et les négociations se continuent sur les 19 autres revendications immédiates (baisse des prix, gel des loyers, relèvement des minima sociaux, etc.).









1.Posté par PIERRE JEAN FANEL le 26/05/2010 15:58
JE VOUDRAIS M'INSCRIRE

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM