Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un Pôle Joaillerie en Martinique, est ce une idée d'idiot de village?




Quand MAKAC LA vous dit que MACAIRE va faire recette certains peuvent penser que c’est une plaisanterie. Il n’en est rien ! Au contraire car à en croire les frères ennemis de la politique martiniquaise LETCHIMY aurait toute l’apparence d’un dealer de pierres précieuses brésilien. Les Mimistes-départementalistes les justiciers vont mettre de l’ordre dans ce monde de petit business de rue au nom du préfet. Nous avons besoin de 50 000 emplois en Martinique, et pourtant ce pole va être stoppé.
Prions pour nous pauvres électeurs il sera bientôt l’heure de nous délivrer.


Par : Daniel MARIE-SAINTE Conseiller Exécutif

Le Préfet déclare le "Pôle de Joaillerie" de Letchimy illégal !

Serge Letchimy, après plusieurs voyages dans l'Etat du Para au Brésil, avait prévu d'organiser, pour le compte de la Région, un commerce de pierres précieuses.

Pour ce faire, par une délibération du 15 septembre 2015, il a créé un "Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC) appelé "Pôle de Joaillerie".

Il a loué un local pour ce "Pôle de joaillerie" dans les mains de son camarade politique Johnny HAJJAR, en sa qualité de président de la SEMAFF, pour un loyer annuel de 8.400 € !

Il y a fait faire des travaux pour un montant de 783.729 €

Pour le fonctionnement du fameux "Pôle de JoaiIlerie, il a fait voter par le Conseil régional une dotation financière de 1.504.689 € afin de financer ce commerce de pierres précieuses brésiliennes !

Et... patatras ! Le Préfet de Martinique, par un courrier ci-joint, a fait savoir au Président de l'Exécutif de la CTM qu'il était illégal pour une Collectivité régionale de créer un "Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC) pour produire et comercialiser des bijoux !

En effet, le peuple n'avait pas élu des conseillers régionaux pour cela !

Très logiquement, respectueux du droit, le Président du Conseil Exécutif,Alfred MARIE-JEANNE, qui sait ce pourquoi il a été élu, a demandé au Président de l'Assemblée de Martinique, Claude Lise, de faire voter l'annulation de la dite délibération par les élus de la CTM.

Cela devrait se faire, lors de la séance plénière du 29 mars 2016 .

Le 28 mars 2016

Daniel MARIE-SAINTE
Conseiller Exécutif


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS