Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un courant PPM a-t-il infiltré le MIM ?


Rédigé le Lundi 12 Septembre 2016 à 15:42 | Lu 2251 fois


A en croire ce texte qui circule sur les réseaux sociaux il y a des genres qu’il faut tuer au MIM. Ces genres de gens sont devenus toxiques selon ces lettres pour le mouvement. Leur défaut etre peut etre proche du PPM.
Il est vrai qu’une lettre d’un militant proche des thèses qui sont reprises, dans ce texte avait fait l’objet d’une diffusion. Mais il était signé. Ce qui est étonnant, c’est la multiplication du même type de lettre, dans une période où le MIM a autre chose à faire que de gérer des courants internes.
La mise en cause du PPM n’est pas anodine. Ce qu’un militant du MIM déteste le plus c’est un militant du PPM. En peinture ou en odeur tout ce qui est PPM doit être détruit. Mais la politique c’est aussi parfois de l’enfumage. Soit ce courrier est vrai, et cela signifie que des courants de pensées se disputent vraiment, soit ce courrier est faux et c’est de l’extérieur que l’on veut enfumer le MIM.
A moins qu’il ne s’agisse d’un auto enfumage interne…. (Nous y reviendrons)
En politique même pour les observateurs ce qui compte le plus c’est la patience. Attendons et nous verrons si c’est du vrai ou si c’est du faux.


CHABEN, PÈP-LA ÉPI-W le texte qui circule !

Dans ce texte Jean Philippe NILOR est pris pour cible sans jamais etre nomé. Un fausse bonne raison NILOR ayant choisi une ouverture à gauche quand AMJ préférait l'ouverture à droite!
Dans ce texte Jean Philippe NILOR est pris pour cible sans jamais etre nomé. Un fausse bonne raison NILOR ayant choisi une ouverture à gauche quand AMJ préférait l'ouverture à droite!
Depuis plusieurs mois une situation tjoupoutèt s'est installée dans nos rangs. Seule l'autorité d'Alfred MARIE-JEANNE peut nous aider à retrouver notre larèl. En effet, profitant de l'engagement total de notre leader pour tenter de viré mété Matinik doubout oKonba, un certain nombre de sanmanman de notre parti ont pris une voie qui risque de conduire à l'éclatement de notre parti et à l'explosion de l'unité avec des forces appartenant à la même famille politique que nous.

Nou pé pa rété la san brennen ! Nous ne pouvons pas laisser se perpétuer des manœuvres et des comportements qui nous discréditent jour après jour

1-Un courant s'est constitué ANDIDAN nou menmm et agit kont Chaben et les intérêts de notre parti et de notre camp. Ce courant qui a cherché à nous égarer dans l'aventure pathétique du G 20 cherche maintenant à prendre la direction de notre parti pour l'entraîner on ne sait où. Apré yo chaché pété fwa Chaben épi lè G 20, mi apwézan yo ka fè konsidiré yo vini pli MIM ki MIM ! PLI CHABEN KI CHABEN ! Ay kwè sa ! Konmès yo ni an ko yo !

Ils méprisent nos alliés et dékalent la stratégie qui a conduit à la victoire du 13 décembre 2015. YO LÉ TOUT BA YO ! YO PA LÉ WÈ ALYÉ ÉKOLOJIS EK PATRYOT KI GOUMEN KANT É KANT ÉPI PWÉZIDAN NOU !

2- L'une des manœuvres mises en place par ce courant est de tenter de faire croire à la masse des militants ainsi qu'à l'ensemble de la population que le chef de notre parti aurait désigné un successeur, l'iman caché du G 20. Ainsi, à l'intérieur même du parti une campagne machiavélique est organisée pour faire artificiellement émerger un dauphin qu'AMJ n'a jamais désigné et dont il doute légitimement de la loyauté. Ils piègent CHABEN, en pleine réunion publique du MIM pour faire des photos avec notre leader. : YO KONPRANN PÈP LA KÉ PWAN DLO MOUSACH POU LÈT...

SÉ PA ANLO FOTO MAKAKRI KA FÈ TJÈ AN MOUN !

SÉ LÈ BAGAY-LA BANDÉ NOU SAV KI MOUN KI KI MOUN !

ÉPI, PA NI SI LONTAN DI SA POUTJI OU TÉ SIMYÉ FÈ FOTO ÉPI AZEROT PASÉ ÉPI CHABEN ?

3-La prétention de ces gens est telle qu'ils mettent sur le même plan le dauphin auto-proclamé et AMJ. PA NI RESPÉ KOUMAN ? PIRE ! Ils ne se cachent plus aujourd'hui pour déclarer qu'ils ne sont ni MIM ni Marie-Jeannistes mais ""dauphinistes".. Ils défendent sur les réseaux sociaux des thèses que nos instances dirigeantes n'ont jamais validées. Ils se rencontrent dans des cercles qui sont hors du parti. Ils considèrent que le MIM leur appartient désormais et qu'ils ont déjà enterré Alfred MARIE-JEANNE. MEN YO GARÉ SI YO KWÈ SA !

Le complot contre notre leader se poursuit donc avec le soutien de militants aveuglés par de considérations non politiques et qui se font les relais de la stratégie du G 20 dans notre parti. WOUVÈ ZYÉ ZOT AVAN TWO TA BARÉ NOU !

4-L'une de ces thèses de bwa-bwa san servèl les conduit à traiter les alliés du MIM d'auto-stoppeurs. Or, où étaient ces personnes entre septembre 2014 et avril 2015 quand la stratégie du G 20 était en œuvre pou pété tÿou Chaben nou an ? Où étaient-ils quand il fallait élaborer et mettre en œuvre la ligne et les actions qui ont conduit à notre victoire ? Certainement pas auprès de Chaben ! Il se trouve que ce sont quelques rares cadres du MIM, les militants sincères de notre parti, les responsables, cadres et militants non-MIM de plusieurs organisations patriotiques, écologistes et anti-colonialistes et le peuple qui se sont retrouvés aux côtés d'Alfred MARIE-JEANNE pour relever le défi et créer les conditions de la victoire.

QUI SONT DONC LES AUTO-STOPPEURS ? Plutôt que de faire bloc avec notre chef, les dauphinistes gwo rétjen, le traitaient de " vyé ko" avec mépris et insolence. Ceux qui défendent cette ligne démagogique n'ont pas compris qu'aucune victoire n'aurait été possible sans ce rassemblement des forces patriotiques et de la gauche saine, avant le contrat de mandature du second tour. YO TÉ KÉ AN LARI-A JODI JOU, AN LANMEN DOUVAN AN LANMEN DÈYÈ ! É YO PA TÉ KÉ PALÉ LO PAWOL INITIL YO A !

5-Les méthodes utilisées par ce courant relèvent du "Kankan" systématique et du "milan" et donne une image lamentable de notre parti. SÉ AN SA YO KA TWAVAY. Ainsi, nos alliés dont des responsables sont membres du Conseil Exécutif de la Collectivité sont victimes d'une campagne systématique et publique de dénigrement de la part de personnes de notre organisation bien identifiées. KI PA KA FOUTÉ AN PATAT POU NOU ALÉ PI DOUVAN ! Ces attaques évidemment ne reposent sur RIEN de politique et de sérieux. Il s'agit simplement de "dékaler" nos alliés, anba fèy, comme des lâches SAN GRENN, pour tenter de salir aux yeux de l'opinion publique ceux d'entre eux dont le dauphin auto-proclamé considèrent qu'ils lui font de l'ombre.

Ces méthodes fondées sur le mensonge et la manipulation font le jeu de nos adversaires. NOU KA KABÉCHÉ POU SAV KI LYANNAJ YO NI POUTOUTBON ÉPI YONN DÉ MOUN PPM...

LE MOMENT VENU, NOUS DÉNONCERONS PUBLIQUEMENT ET NOMMEMENT, AVEC TOUS LES DÉTAILS UTILES CES PERSONNES AINSI QUE LEURS PRATIQUES QUI SONT PROFONDÉMENT NUISIBLES. NOUS N'OUBLIERONS NI TEL NI TELLE... NOUS AVONS AVERTI !!!

CHABEN ! SÉ WOU KI FOS PÉYI-A ! MÉTÉ AN MILYÉ AN SA, SOUPLÉ NOU KA MANDÉ-W !

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Deconstruction coloniale le 13/09/2016 04:36
http://mackandal-liberation.blogspot.com/2016/09/mascarades-espionnage-et-manipulations.html

2.Posté par Jose le 14/09/2016 16:33
Il faut simplement se réjouir que leMIM commence à sortir du centralisme démocratique autour d,un seul homme pour s'ouvrir dans la douleur à la vraie democratie et au pluralisme des tendances.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS