Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

VŒUX DE MARCELLIN NADEAU pour l’année 2016




2015 une année qui s’achève avec ses signes inquiétants et ses signaux positifs.


VŒUX DE MARCELLIN NADEAU pour l’année 2016
2015 une année qui s’achève avec ses signes inquiétants et ses signaux positifs.

Inquiétante, cette barbarie aveugle qui arrache à la vie des êtres innocents au nom d’une conception de l’Islam qui renie elle-même toutes ses composantes les plus éclairées et les plus humanistes et qui de fait est stigmatisée dans de nombreux pays occidentaux. Islam n’est pas le salafisme et les amalgames sont dangereux pour les nombreux pratiquants qui se trouvent ainsi ébranlés dans leur foi et associés à des actes qu’ils ne reconnaissent pas.

Inquiétante également, la montée du racisme et de la xénophobie se traduisant en suffrages exprimés et revendiqués pour de nombreux partis d’extrême droite, comme le Front National en France.

Inquiétants, les crimes racistes commis par la police aux états Unis, en toute impunité.

Inquiétant encore, l’entêtement des puissances occidentales à persister dans le tout –pétrole et plus largement des énergies fossiles, refusant de prendre les salutaires mesures nécessaires à la préservation de la planète Terre, des catastrophes annoncées et résultant du réchauffement climatique. Un entêtement qui les pousse à mettre à feu et à sang certaines parties du monde, favorisant ainsi l’émergence de la barbarie intégriste en réaction à leurs sacro-saints intérêts cupides de puissances capitalistes toujours engluées dans de rétrogrades visées impérialistes.

Inquiétant ces milliers de femmes, d’enfants, et d’hommes contraints de quitter leurs terres natales pour tenter de trouver ailleurs la vie paisible et harmonieuse à laquelle tout être humain a droit, et ce, au péril de leur vie. Mais au lieu de trouver cette vie rêvée, ils sont souvent confrontés à la répression, aux frustrations, aux vexations, au refus de la différence et à la xénophobie.

Inquiétante, cette recrudescence de violence dans notre pays, comme dans le pays frère guadeloupéen, une violence circulaire dont une partie de notre jeunesse est trop souvent victime et qui n’a pas manqué d’endeuiller de nombreuses familles.

Inquiétant aussi, cette stérile concurrence et ces préjudiciables divisions entre Martinique et Guadeloupe, s’agissant de l’université ou des politiques de santé.

Inquiétantes, les logiques électoralistes qui justifient toutes les alliances, y compris les plus incongrues, berçant ainsi d’illusions une bonne partie du Peuple persuadée que pour résoudre les problèmes qui minent notre société, il suffit que tous les politiques se mettent ensemble faisant fi des considérations idéologiques reléguées au rang de vieilleries.

Positive, la fabuleuse encyclique « Laudato si’ » du Pape François faisant appel au génie des peuples pour résoudre les grands problèmes que connait l’humanité. Un texte qui entre en résonnance avec l’éloge que fait Pierre Rabhi du génie créateur de la société civile et avec l’appel de Noël Mamère, invitant la plèbe moderne à se transformer en Tiers Etat moderne afin de devenir le moteur des nécessaires transformations du Monde.

Positives, les dynamiques populaires et citoyennes autour de la COP 21 en dépit de la manœuvre grossière du gouvernement français profitant de l’état d’urgence pour tenter de museler les voix de la citoyenneté, de la solidarité et de l’écologie.

Positive, la courageuse décision des états de la Caraïbe de poser la question des justes et légitimes réparations des crimes contre l’Humanité que sont l’esclavage, la traite négrière transatlantique et le génocide amérindien, aux anciennes puissances esclavagistes.

Positive, l’érection, en terre guadeloupéenne, de cet espace, le Mémorial’Act, dédié à la mémoire de l’esclavage et de la traite transatlantique.

Positifs, la victoire de SYRIZA en Grèce et l’espoir suscité par les mouvements citoyens, en Espagne avec PODEMOS, en Afrique avec « y en a marre », en Amérique du sud …..

Positive, l’émergence des mouvements citoyens dans le cadre des dernières élections pour la collectivité territoriale de Martinique avec notamment le score remarqué de NOU PEP LA.

Pour l’année qui commence, souhaitons que la balance penche plus du côté des signaux positifs. Mais pour ce faire, nous ne devrons pas rester de simples spectateurs, mais au contraire, devenir les véritables acteurs de notre avenir et de celui des générations futures.

Il est de coutume de souhaiter une bonne santé et la prospérité à l’occasion d’une année qui commence. Pour ne pas céder à la routine des vœux aussi creux que pieux, permettez- moi de penser que notre droit à une bonne santé se gagnera à travers nos combats pour une meilleure alimentation et une meilleure prise en charge, par les pouvoirs publics, de nos besoins en matière de santé. La prospérité, quant a elle peinera à être une réalité pour ceux qui comme nous font partie de la majorité sociale, tant qu’une minorité continuera à concentrer la majorité des richesses.

ALORS POUR 2016, FOK NOU POTE MANNEV.

A toutes et à tous, à chacune et à chacun, je souhaite une excellente année 2016 de bonheur au niveau familial et personnel, mais aussi de luttes et de vigilances collectives.

Marcellin NADEAU, maire du Prêcheur et porte flambeau NOU PEP LA

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS