Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



22 MAI CREOLE ? Awa !!! Par Guillaume Suréna


Rédigé le Mercredi 26 Mai 2010 à 12:24 |

Par Guillaume.S .Le « quelque chose de pourri » qui ronge le fond de la société martiniquaise vient d’exhaler à nouveau une odeur nauséabonde :le béké s’est fait accompagner d’un domestique pour descendre chez les nègres…Et ce le 22 Mai.


22 MAI CREOLE  ?  Awa !!! Par Guillaume Suréna
Le De jaham ,béké de rang moyen mais hargneux susceptible , maladroit au point de trahir avec une sincérité touchante la superficialité de ses engagements et le métis (c'est-à-dire le meilleur du blanc et le moins mauvais du noir) Pétricien dit Tony Delsham, ont décidé de faire leur fête de l’abolition, comme on dit faire son mariage burlesque le lundi gras…

Mais le Delsham Pétricien , avec son crane fuyant vers le haut comme la tête du mulet quand il désire se faire cheval , ne se contente pas d’un geste simple et d’une simple opinion ,il veut y mettre une dimension métaphysique.

Il voit dans son rôle de chien de garde la rencontre ontologique de l’ancien esclave, l’ancien vaincu ,l’ancien humilié avec l’ancien Maitre et clin d’œil à la caméra , voilà la poignée de main historique … que le discours qui suivra – discours tout aussi historique-immortalisera.

Et il s’y croit … « milé- a »(=le mulatre). Pour donner une allure à sa mendicité ,il fait appel à des figures historiques .Non pas Malcom X ,mais le docteur Martin Luther King ;non pas le Mandéla qui organisa la lutte armée contre le régime raciste de l’Aparthied mais le Mandéla qui serre la main (justement) de De Klerk .

C’est le fin fond du fond de cette classe moyenne qui se tient bien loin de notre « laideur pahouine » tout en conservant par charité chrétienne quelque chose de mat dans la couleur de leur peau. Ce que cette classe oublie ou ne connait pas c’est que les Martin Luther King et Mandéla n’ont jamais renoncé à leur identité nègre ,que ces hommes ont mis leur vie en jeu , que dans ce combat il n’ont jamais cherché à attendrir leurs ennemis et que c’est le rapport de force qui a fait plier les blancs nord américains et sud africains.

Je fais l’apologie systématique des nègres qui ont combattu les pouvoirs blancs ,les armes à la main. Les valeureux Black Panthers et les héroiques soldats de l’ANC qui ont versé leur sang pour deux ou trois vérités s’expriment sur cette terre .

Et pour ce qui concerne le passé plus lointain je fais l’apologie des nègres Toussaint Louverture « Un homme seul emprisonné de blanc » ( Césaire )et Jacques Dessalines qui en arrachant le blanc du drapeau français signifia la destruction économique ,sociale et physique des esclavagistes.

Pourquoi tant de haine ? diront les âmes sensibles .

Je leur réponds pourquoi tant de compréhension à l’égard du crime ?

Pourquoi ce manque de distinction entre les bons et les mauvais ? ajouteront- ils.

Pourquoi tant de confusion dans votre esprit ?leur répondrai-je.

La confusion qui existe aujourd’hui a une source clairement identifiable :la créolité et son esprit saint la créolisation du monde, objet théorique inconsistant .Le but de ce mouvement est politique : « être émancipé dans le cadre de la France .

Le grand mensonge aujourd’hui ,distribué à dose homéopathique ,c’est de faire croire à coup de clins d’œil , d’allusions qu’Aimé Césaire partageait quant au fond cette idéologie ou qu’il était en train de changer à la fin de sa vie ,un peu comme ceux qui trouvent ou retrouvent la foi en Dieu sur le tard .

Au point que dans les rangs de la Gauche ,y compris quelques personnalités du PPM ,on hésite de parler de Césaire comme « le grand poête nègre .Terme qui n’a jamais gêné André Breton qui l’employa le premier. Sauf que Breton et son mouvement surréaliste avait la dimension éthique et esthétique pour prendre à leur compte l’aspiration émancipatrice du monde nègre.

Y -a- t-il un blanc créole martiniquais prêt à faire autant ?

Pas seulement le 22Mai dans le cadre de la République française .Mais chanter avec nous l’épopée nègre contre les esclavagistes blancs de Boukman à Dessalines ,l’épopée nègre contre l’expansion colonialiste de Chaka à Lumumba ,l’épopée nègre contre le racisme des blancs de Malcom X et Luther King à Mandéla ,le Mandéla de la lutte armée compris ,l’épopée nègre actuelle pour briser « les murs de ce siècle trop lourd ».

Moi je suis prêt à assumer les épopée émancipatrices du monde occidental mais aussi des civilisations arabes chinoise, indienne ,amazonienne et amérindienne …qui ont leur propre dynamique. Pas besoin de les métisser comme on fait pour les croisements de plantes et de bêtes.

La tâche fondamentale que diffuse la négritude de Césaire ce n’est pas de faire « une somme de culture » ,mais que chacun descende au fond de lui-même ,plus bas que la culture pour retrouver ce qui est commun à nous tous :la bête ,c'est-à-dire le nègre avait déjà dit le poète Rimbaud ,l’éternel jeune Arthur.

Oui Tony Delsham dit Pétricien ,l’idéologie du métissage biologique est une catastrophe pour nous aux Antilles ,car c’est un discours raciste porté par des sentiments douteux .Il s’inspire des présuposés raciaux de Hitler.

Poser la couleur métisse comme un plus ,comme un Idéal à atteindre ,c’est dévaloriser ceux qui ne le sont pas .La science a démontré que les races n’existe pas .C’est un moyens qu’utilise tous les colonialistes et les ex vrais faux révolutionnaires en espérant faire un acte qui laissera leur nom dans l’histoire antillaise.

Ce qu’il faut c’est lacher l’homme ! (Sartre repris à maintes reprises par Fanon).Nous ne permettrons plus à qui que ce soit le droit de nous enfermer dans leurs chimères, leur pauvreté théorique ,leurs utopies passéistes.

Le 21unième siècle nous réserve plus de surprises que ne peuvent penser tous les vieux staliniens qui se sont réfugiés à tous créoles pour expier tous les crimes imaginaires commis dans leur interminable adolescence. Car dit Césaire ,ce grand nègre qui demande trop aux hommes mais pas suffisamment aux nègres :« il n’est pas toujours bon de se perdre dans la contemplation gnoséologique au creux le plus fructueux des arbres généalogique, le risque étant de s’apercevoir que l’on s’est égaré au plus mauvais carrefour de l’évolution ».

Guillaume SURENA ,
Psychanalyste
Case- Pilote le 26 MAI 2010





1.Posté par Jean le 26/05/2010 12:56
Voilà un excellent texte sur le débat et compléte l'article très dur de Camille sur Tony. Le pobléme du Pardon n'est pas évoqué par le psychanaliste.

2.Posté par surena Guillaume le 26/05/2010 15:14
Salut jean,
On ne peut pas parler de tout dans un article.Mais cette question est présenté de façon absurde. Ceux qui la pose font comme si nous sommes vainqueur dans le combat.C'est faux!!! Les vrais gagnant ici se sont toujours les békés.Mais comme nous sommes "entra" et de "compraisonnerie sale" nous prenons sur notre conscience la culpabilité de tout le monde.Qui nous demande quoi ?Aucun béké qui compte ne nous a demandé de leur pardonner quelque chose pour les aider à dépasser la situation actuelle.C'est ce qui se passe en Afrique du sud :le pardon pour changer réellement dans les relations humaines mais surtout dans la répartition des richesses,dans la représentation symbolique ,dans le pouvoir politique.Et les blancs sont vraiment vaincus. Dès lors on peut faire un effort!

Ici nos intellos qui méditent gravement sur ces notions de pardon veulent faire de grandes choses comme les grands pays sans envisager de se donner les moyens :le pouvoir politique qui suppose des sacrifices.A moins qu'ils aient déjà pris la décision de renoncer puisque les français ont les moyens de le faire à notre place.Dans ce cas on se tait!

Guillaume SURENA

3.Posté par Imaniyé le 26/05/2010 18:58
Bonjour
La question du Pardon est fondamentale pour avancer dans le règlement du contentieux profond qu'il y a entre Noirs et Bèkés dans le pays. Parce que tant que les Békés vont faire comme s'ils n'étaient responsables de rien tout en continuant de jouir de l'héritage de leurs ancêtres criminels reconnus, les Noirs ne peuvent que se sentir humiliés que l'on tire un trait de silence (hautain ?) sur leur passé. S'ils agissent ainsi et qu'il continuent de faire leurs affaires dans leur coin, cela peut se comprendre. Mais quand ils viennent avec une main soit disant tendue avec laquelle ils donnent une petite tape dans le dos en disant : "allez, on oublie tout ça, mettez vous derrière moi et avançons !" tout en tenant scrupuleusement leurs livres de généalogie qui remontent au moyen âge, là je ne suis plus d'accord; C'est la preuve d'une hypocrisie qui m'est insupportable.
Cette question du pardon est d'autant plus fondamentale qu'elle est un prélude à la réconciliation. Si on la souhaite vraiment...
C'est pour cela que je suis comme vous outrée de voir ces simulacres d'hommages à mes ancêtres qui ne sont plus là pour protester contre ce commerce de la Mémoire.
Ceci dit, on peut ne pas être d'accord avec la position de Tony Delsham, sans afficher de mépris pour son nom et son physique, ce qui n'ajoutent rien à la justesse du commentaire, bien au contraire...
Il me semble que notre guérison passe aussi par le respect mutuel, non ? Je ne sais pas, je demande...
Passionnément
Imaniyé

4.Posté par Lostie noir le 30/05/2010 22:58
Madame Imanyié,vous avez parfaitement raison .Ce commentaire mérite d'être publié sur ce site comme un article.Bravo lenaif.com de prendre ce combat .
Rendez-vous TOUS FILS d'ESCLAVES sur le CAP 110 pour attendre les Tony et autres Békés...le 22 MAI 2011.
Venez messieurs les eslavagistes nous vous attendons.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

SOCIETE | ENVIRONNEMENT | Patrimoine | SANTE | EDUCATION





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM