Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



C'est en plein dimanche de Carnaval que Daniel Marie Sainte a signé un papier au demeurant important selon lui, pour l'honneur des Patriotes. Ce dernier est dans son rôle qui est de défendre son parti.


Rédigé le Jeudi 6 Mars 2014 à 03:48 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

C'est en plein dimanche de Carnaval que Daniel Marie Sainte a signé un papier au demeurant important selon lui, pour l'honneur des Patriotes. Ce dernier est dans son rôle qui est de défendre son parti. Cet épisode de plus n'est qu'une brique qui en rajoute dans la division en deux grands pôles de la gauche martiniquaise.


Les Césairistes et les Mariejeannistes, deux clans qui se livrent à une bataille fratricide pour le contrôle de la collectivité de 2015 et qui semblent oublier qu’entre temps il convient de gérer le quotidien et en particulier la question du traitement social des 60 000 exclus.

Ce cloisonnement se construit à grand fracas de communiqués, de luttes en plénière et toute sortes d’autres bassesses (de type chayé fétou nef qui pa janmin sevi an lè facebook) fatiguent depuis trop longtemps les martiniquais qui ne comprennent pas une tel gaspillage d’énergie au moment où le petit peuple a besoin de ses élus, pour résister à la pression exercée par cette mutation profonde de notre société vers un monde dont nous n’arrivons pas à percevoir les contours.

MAKAK LA vous l’avez déjà remarqué est là pour hurler chaque fois que l’on tente de lui faire comprendre qu’un BASSIGNAC a le même gout qu’une Mangue Julie.

En effet il est curieux de constater le nombre de rapports de la cours des comptes que nos élus ont eu à se mettre sous les dents ces dernières semaines. On peut même se demander les raisons d’une telle concentration de rapports.

Mais c’est déjà rentré nous même dans le jeu que nous dénonçons.

Il convient en tout début de propos d’indiquer tout de même que l’on ne comprend pas qu’une telle même erreur se soit produite à deux niveaux différents. Ou bien il y a eu un problème technique, et cela est de l’incompétence aux deux niveaux de diffusion. Si c’est de l’incompétence qu’il faut punir par un renvoi pur et simple les incompétents qui sont payés pour faire un travail et qui le font mal.

Si c’est le cas l’exploitation de cette erreur est aussi grave que l’erreur elle-même.

Ou bien c’est de la conspiration contre le groupe MARIE JEANNE et ceux qui ont fait cela doivent être destitués quelque soit leur niveau de responsabilité et interdit d’exercer de telles fonctions.

C’est à qui de droit de s’expliquer sur la question.


QUOI QU’IL EN SOIT MAKAC LA RAPPELLE QUE C’EST LE TRAITEMENT DES MALADIES INCURRABLES DE LA MARTINIQUE QU’IL CONVIENT DE TRAITER AVEC SERIEUX

A commencer par le traitement des problèmes actuels dont celui des 60 000 exclus. MAKAC LA vous hurle et vous hurlera jusqu’à son dernier souffle que c’est la seule vraie priorité.
Nous ne pouvons que regretter que le talent évident de DMS ne soit pas mis aussi, avec la même vigueur au service de production d'idée ou de démarche concrète pour aider comme chacun le peu nos 60 000 exclus.

C’est le droit de Daniel MARIE SAINTE de procéder comme il l’entend, mais c’est l’opinion de MAKAC LA de regretter que les avant-gardistes d’hier ne soient devenus que des dénonciateurs d’aujourd’hui.

A l’époque il y avait un éveil, et la contestation bousculait les ordres établis.

Aéroport du Lamentin affaire LE PEN, fermeture des magasins dans Fort de France pour obtenir le 22 mai, bananier sur le tarmac de l’aéroport nègres et békés confondus.

Nous pouvons donner de nombreux autres exemples. Mais il est vrai que PULVAR était là lui aussi à l’époque.

Je l’entends encore dire au côté d’Alex FERDINAND au peuple de s’asseoir pour que les gardes-mobiles ne tirent pas dans la foule.

Pas du PULVAR dont on a fait ce même dimanche le procès pour pendaison sur RLDM. Pas celui qui protégé par la puissance de ces micros ose encore montrer son désespoir vis-à-vis des partis politiques.

Mais l’idéologue LOULOU PULVAR dont il se dit que certains incapables de se faire élire sont en fait victimes de la malédiction de ce dernier pour s’être débarrassé de lui au moment où des accédait au contrôle de la Martinique.

Faut-il être aveugle pour ne pas comprendre que cette guerre ouverte de la gauche martiniquaise agace la majorité des martiniquais et plonge une autre catégorie dans un profond trouble.

MAKAC LA ne comprend pas pourquoi sur la question de l’emploi qui n’est pas de la responsabilité des élus martiniquais, mais de celle de l’état, en charge du traitement du chômage avec son institution le pôle emploi, il n’est pas possible de trouver un consensus, de faire front commun pour le traitement des 60 000 exclus en Martinique ou de mettre l’état devant ses responsabilités.

Le rôle des entreprises n’est pas non plus la création d’emplois, son but c’est de produire de la valeur ajoutée qui va justifier les emplois créés et de satisfaire ses clients. Les entrepreneurs martiniquais comme les élus ne sont donc pas responsables de cette catastrophe sociale d’une jeunesse qui se bouffe entre elle.

L’échéance de 2015 ne peut à elle seule justifier cette pratique de la terre brulée des politiciens en Martinique.


Bernard HAYOT confirme qu’il croit dans une reprise en MARTINIQUE et dans le monde.

Ce même dimanche matin alors que nos politiciens se font la guerre à coup de communiqués sur Internet Bernard HAYOT confirme qu’il croit dans une reprise en MARTINIQUE et dans le monde.

Ce dernier vient de confirmer la reprise de ses travaux pour l’ouverture d’un DECATELON. Deux ans de travaux qui sur un terrain gagné par sa seule volonté.

Il en fait de même en Algérie pour son établissement de vente automobile. Son groupe devenu mondial qui fait presque 2 milliards six cent mille euros dont plus de 50 % à l’international et plus de 70 millions de bénéfice est maintenant en capacité d’anticiper cette reprise.

Pour prouver sa détermination à gagner de l’argent Il se dit que le nouveau pont qui a permis de faire cet exploit dans la mangrove de Californie serait totalement payé par lui Il aurait attendu presque 3 ans avant de repartir à l’offensive.

MAKAC LA pour rester poli n’a donc rien à péter des rapports de la cours du compte sur les constats du passé mais vous assure qu’il a l’applaudissement facile et généreux, presque naïf dès l’instant qu’il a le sentiment que les élus protègent le peuple.

Or ce n’est pas de cas ces derniers ne pensent plus qu’à sauver leur propre seule existence. Pour être tombé à cause de leur propre macaquerie dans un vrai bal makac, ils élaborent tous des stratégies incroyables dont nous avons les échos et que nous dénoncerons également en temps voulu.

Ne vous attendez pas à ce que les masques de carnaval et le bruit des tambours trompent la vigilance de MAKAC LA.

Au contraire cet article est un moyen de renvoyer et les uns et les autres dos à dos et de vous rappeler que le peuple comme MAKAC LA vous observent de plus en plus, considérant au fil des jours que pour avoir chacun à votre tour exercé le pouvoir que vous êtes tous autant élus que vous êtes les seuls responsables de la soutirance d’une telle situation de désespoir.

Il est peux être l’heure pour vous, si vous ne croyez plus en ce système que nous avez-vous-même expérimenté, de nous dire quel nouveau projet vous avez à proposer pour la Martinique.

Si c’est celui de l’indépendance nous vous écoutons. Si ce n’est pas cela changer le nom de votre parti mais de grâce ne nous embrouillez pas

Voici le texte de Daniel MARIE SAINTE.

Tentative de falsification des annexes du rapport de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) sur la gestion (2006-2013) de la Région Martinique :

Deuxième victoire des Patriotes !


Ainsi que le prévoit la loi, le rapport de la CRC avec ses annexes devait être soumis à l’examen des élus régionaux lors d’une séance plénière du Conseil Régional, initialement fixée au 28 janvier 2014.

Constant que les dossiers reçus à cet effet par les élus régionaux, notamment la réponse de l’ancien président Alfred MARIE-JEANNE aux observations de la CRC avaient été, volontairement, amputé des trois pages, j’ai formulé des protestations auprès du Cabinet du Président LETCHIMY.

Mes protestions ont eu pour effet le renvoi de la plénière au 11 février et la transmission de la version intégrale de la réponse d’Alfred MARIE-JEANNE.

Cet épisode a constitué une 1ère victoire des Patriotes pour la transparence.

D’autre, toujours conformément à la loi, la CRC a publié sur son site internet (http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Region-Martinique-Martinique), à compter du 12 février 2014, le rapport ainsi que les deux annexes (réponse de Serge LETCHIMY et réponse de Alfred MARIE-JEANNE).

J’ai eu la désagréable surprise que la publication de la réponse de Alfred MARIE-JEANNE sur le site de la Cour des Comptes était également amputée de 3 pages !

Je l’en ai informé. Il a immédiatement mandaté un huissier pour établir un constat écrit de cette censure.

Fort de ce constat d’huissier, le député Alfred MARIE-JEANNE a saisi, dès le 20 février 2014, Mr Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des Comptes et Mr Jean-Marc AYRAULT, Premier Ministre français, pour se plaindre du préjudice qui lui était porté.

Il n’a reçu, à ce jour, aucune réponse.

Mais comme, par enchantement, j’ai constaté ce jour que la version de la réponse d’Alfred MARIE-JEANNE téléchargeable à partir du site de la Cour des Comptes était désormais complète !

Il ne s’agit là rien de moins que la 2ème victoire des Patriotes dans cette tentative de censure !

Seule la détermination paie !

OSER LUTTER POUR OSER VAINCRE !!!

Dimanche 2 mars 2014



VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM