Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



Délégation Caribéenne, c'est la fête au Carbet. Saint-Pierre pleure à l’ombre de la pelée? Par citoyenne Pierrotine


Rédigé le Lundi 14 Avril 2014 à 11:51 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

A la traîne, à la rame, à la ramasse Saint-Pierre pleure à l’ombre de la pelée. La brise des alizés ne la réveille plus, elle est la risée du Nord-Caraïbe. Ville-phare émergente du 19ème siècle, Saint-Pierre est rendue entre deux bouchons et trois dealers, a son rang d'appeau à touristes. Elus, et toutes organisations aptes à saisir les bourses passantes au nom de Saint-Pierre, se perdent en confusion d’un trop grand Saint Pierre qui ne profitera jamais au grand jamais à jamais à aucun Pierrotain!



Quand les bus d'amerlocks boycottent le Petit Train pour encaisser au bout d'un micro, la visite guidée de la ville-Histoire en bus climé fenêtres verrouillées, à 2km/heure .. Histoire encore.. de faire pâlir les commerçants qui en ont ras-le-coui. La croisière débarque sans débarquement.

Las' événementiel, l’attraction du village : une bâtisse à dame-pipi, oui celle-là même qui donne la clé pour se rendre au cabinet 400mètres plus bas au bourg. Seulement si au cas où un hasard perdrait un visiteur daignant descendre de son véhicule plus d'une heure dans ce putain de village en pruines économiques.

Des chantiers, en veux-tu en voilà, y'en a qui fleurissent avec des bakous et des ingénieurs, d’autres qui se finissent au bout d'une brouette (oui oui très chères ici) d'un employé municipal sorti de derrière sa débroussailleuse pour s'improviser chef maçon vivement avant les prochains votes.
Des ingénieurs, ceux du genre qui ont commencé une balustre en béton armé, avant de constater qu'il n'y avait pas d'accès à la plage du seul fait. A moins que vous soyez acrobates du rire.

Une histoire à n’y rien comprendre par chez nous, il fut y découper deux morceaux 1 an plus tard, histoire d'y planter des escaliers. Et on r'met ça avec des rambardes, des trottoirs faits défaits, qui font juste défaut. Saint pierre s’amuse, saint pierre s’endormait , Saint-Pierre pleure à l’ombre de la pelée

Et pourtant à Saint-Pierre, ça réfléchit et ça cogite.

Ca gagne des élections en trichant à l’abri d’une troisième mi-temps, où comme sur les stades déserts d'enfants de janvier à décembre, ou dans nos salles de Judo planquées dans des écoles sordides sans nettoyage et démoustication des histoires familiales y prennent place. Voici la nouvelle, filiales entre maire et directeurs de clubs. Des Histoires qui durent depuis 20 ans.

Oui oui à Saint-Pierre, c'est chargé d'Histoire, et d'Art.

L'art, c'est l'Art de marcher tête haute et mains propres, au milieu d'un dépotoir continu qui foule 4km A/R du Mouillage à Fond Corée. Saint-Pierre pleure à l’ombre de la pelée sans un petit nettoyage.
L'Art par chez nous, c'est sourire et patienter, dire qu'on n'a pas besoin d'aller voter puisque les poubelles disparaissent des mairies, comme les matériels des écoles publiques - pati i pati, la mairie ne remplace plus rien sauf les coupes de champagne aux investitures.
Et comme parfois, les fonds de caisse des cantines scolaires par milliers d'€uros, sans que plainte soit déposée!
Saint-Pierre pleure à l’ombre de la pelée et se meurt.

Reste alors les restes, les beaux restes. Ceux d’un réalisme.

L’emmerdement face aux visiteurs impressionnés, les commerçants exaspérés qui se demandent s'ils devront mettre le feu dans l'épave pour qu'elle soit évacuée, ou déposer le bilan de leur commerce tout court.

Les Restes de nos malades en hôpital et de notre maternelle aux cabinets d'il y a 1/2 siècle - non protégés, non évacuables ;

Seigneur priez pour Saint Pierre

citoyenne pierrotine



VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM