Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



Je ne supporte plus le racisme !


Rédigé le Vendredi 2 Mai 2014 à 20:36 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Quand on est originaire de la Martinique, et qu’on débarque à Paris ou dans une autre capitale, la première chose qui choque c’est l’indifférence ! Vous cessez de rencontrer des gens que vous connaissez et vous devenez un anonyme. Un anonyme pas si anonyme, pas si anonyme que cela. Dès cet instant vous allez faire partie de groupes ethniques. Si vous êtes mulâtres ou métisses vous deviendrez un arabe, si vous êtes un nègre vous serez un blakos. J’ignore ce que deviennent les békés, les indiens, et les chabins et les chinois !


Je ne supporte plus le racisme !

Dès cet instant tous vos faits et gestes seront catalogués, stéréotypés, et vous allez charoiller sur votre dos tout un ensemble de préjugés, qui vont vous faire bien comprendre que vous venez du pays de Césaire et que votre pays est le plus doux du monde.

Ces préjugés c’est le racisme ! Le raccourci est volontairement brutal. Nous ne sommes pas là pour comprendre les causes, ni même les conséquences. A votre âge vous savez ce qu’est cette bêtise que l’on appelle le racisme.

Aujourd’hui je ne le supporte plus ! J’en fais une overdose. Dieudonné, Roumanoff, Lebb, Cantlou, tous ces humoristes me fatiguent. J’en ai ras LE MAKAC !

Les seuls fils info des réseaux sociaux, sur les comportements racistes, me donnent envie de dégueuler. Mais rassurez-vous le racisme ce n’est pas que les comportements idiots du refus de la mixité, ni le décalage qu’il existe selon certains entre la perception de leur fameux black blanc beurre. C’est aussi le machisme, l’exploitation de l’homme par l’homme et tous ces comportements qui réveillent votre conscience et qui deviennent un jour insupportables.

Nous en sommes là et l’affaire de la banane ramassée sur un stade de foot est un signal pour nous indiquer que nous n’avons plus le droit de faire preuve d’indifférences. Nous pouvons en pleurer de rire comme nous propose de le faire le film, « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu », mais nous n’avons plus le droit d’être indifférent.

MAKAC LA est ici en plein dans son utilité. Vous donnez une opinion qui vous invite à ouvrir les yeux, à entendre et à dire. Disons ensemble que nous ne pouvons plus supporter le racisme, même si nous le murmurons tous ensemble cela fera un tel boucan que nous réveillerons les consciences.

Les choses peuvent changer.

Pour ne plus laisser faire nous avons ouvert un mur des lapidations jetez y toutes ces scènes dégueulasses, que vous ne supportez plus et faites passer le message à vos amis les plus proches je sais pouvoir compter sur vous

VOICI LE LIEN DE CE MUR DES LAPIDATIONS.

Aidez-nous à gueuler contre le racisme, ne laissez pas MAKAC LA hurler seul !




1.Posté par Yolène de Vassoigne le 03/05/2014 12:26
Quoi faire quand on vit dans un pays auquel on a tant apporté : sa richesse bâtie sur un empire colonial, la chance d'une diversité rejetée, une culture riche d'hommes et de femmes de lettres, d'une musique autre, et tout cela sans la moindre reconnaissance. Quoi faire? sinon s'en aller ailleurs ou rentrer chez soi. On peut toujours organiser un grand défilé de la Bastille à la République pour dire non au racisme, on éveillera peut-être quelques consciences mais changerons-nous cette France de plus en plus lépéniste? certainement pas. Alors à toutes ces élités, ces (ex-) étudiants qui ont un jour cru que la France était le pays des droits de l'homme, de la justice de la liberté et de l'égalité, qui ont compris au fil du temps qu'il n'en est rien quand on est basané, venez construire votre pays il y a tant à faire. Créez, innovez, vous en êtes capables n'allez pas mendier un job n'importe où pour faire n'importe quoi avec un Bac +5 ou +6, Rentrez chez vous et soyez l'avenir de votre pays, non son exil involontaire. A tous ces travailleurs qui ont acquis des compétences, ramenez-les à la maison et contribuez ainsi à édifier le pays dont vous serez fier. La Martinique est en passe de devenir le plus vieux département mais où sont les jeunes, les moins jeunes? partis chercher ailleurs un Eldorado qui n'existe pas, se fondant tant bien que mal dans des nations qui souvent ne veulent pas d'eux - bien sûr certains diront "moi je vis bien ailleurs" ou mieux "je n'ai pas vécu le racisme...". On peut trouver toutes sortes de faux-fuyants, des cas individuels de réussite ailleurs mais c'est ici que votre pays a besoin de vous et de vos compétences, pas ailleurs. Le chômage? avec tous ces diplômes, toutes ces compétences, créez votre emploi, des entreprises, montez des projets artistiques et innovez! La Caraïbe aux portes de chez nous est vaste, n'hésitez pas à en faire votre territoire, apprenez les langues l'anglais l'espagnol et bougez dans votre environnement naturel, là où nul ne vous rejettera à cause de la couleur de votre peau. Et veillant à ce que l'étranger chez nous respecte ce que nous sommes, n'hésitons pas à l'accueillir et à rester ouvert au monde.

2.Posté par Irène thérèse SAILLARD le 04/05/2014 00:42
Quand on débarque de n'importe où et qu'on arrive en Martinique, non seulement nos gestes et attitudes sont disséquées et cataloguées dans des tiroirs aussi délictuels que faciaux, mais qui plus est, qu'importe si l'on est blanc black beur, ou si l'on est simplement parti de la Martinique originaire de la Martinique et même descendant de la Martinique - pour y revenir.

Le racisme et la xénophobie anti-non caucasiens - et caucasiens des pays de l'est - en France continentale - touche ici d'autant plus que nous sommes et restons ancrés dans des excuses et raisons par milliers pour justifier l'injustifiable: être la première île au Monde des Rejets racistes. Sous toutes ses formes, admises, et non avouées..

Alors à hurler au Loup - lassitude. Macak-la se fait l'écho des voix injustes, ingrates et infâmes, et pourquoi pas. On sera tombé plus bas en 2009. Quand on accepte et on intègre le consensus - en instaurant comme de ton de mode, de suivre les modes odieuses pour citer les ethnies multiples représentées ici - termes que je refuserai cette fois, d'énoncer - quand on se résigne à suivre les bons :mots populaires et populistes qui sont monnaie plus courante que la montée des pauvretés sociales et morales, on peut aussi se demander, dans quel sens une page qui se prétend ouvrir les yeux, la bouche et les.. Zorey (j'ai énoncé!). peut devenir une porte ouverte à quelconque évolution des mentalités.

Bien à toi Macak-là.. j'attends bien plus de ta feuille de chou qu'une fausse révolution.

3.Posté par Descas Eric le 05/05/2014 09:41
Cessez de chercher à vous faire aimer des blancs !
Commencer par vous aimer vous-mêmes !
La soif d'amour des autres est le signe du manque d'amour de soi .
Combattons le racisme envers nous-mêmes, le racisme intérieur plus destructeur, car il est plus facile de se changer soi-même que de changer les autres.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

SOCIETE | ENVIRONNEMENT | Patrimoine | SANTE | EDUCATION





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM