Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le dragage du port du Vauclin cache-t-il une bombe écologique ?


Rédigé le Mardi 11 Juin 2019 à 06:59 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


Alors que le marché initial était un marché de pompage direct, pour Chateau Paille ,et que le marché en cours est un marché de pompage avec un bassin intermédiaire de décantation, puis un réacheminement vers Pointe Térogène, on découvre que là aussi l'entreprise va à sa perte. Pour seule réponse, voilà le propos du responsable des infrastructures de la CTM

Daniel Marie-Sainte répond ceci à Arthur Trebeau le chef d'entreprise, je cite : Vous avez reçu un bon de commande spécifique pour faire le job, soit vous le faites soit vous ne le faites pas! Vous le signifiez à la CTM.

Ce n’est pas en faisant une conférence de presse avec Martinique la 1ère que vous réglerez le problème, mais plutôt en respectant les règles du Code des Marchés Publics en vigueur depuis le 1 er Avril 2019 . Si vous n’êtes plus d’accord pour faire le travail, nous rechercherons une autre entreprise pour faire le job par le biais d’un nouvel appel d’offres public !

Fin de citation, et sans autres conditions !

Autrement dit : C'est ainsi et pas autrement. Sauf qu'en fouillant bien on découvre finalement que ce qui se passe sur place n'est pas du tout ce qui était commandé à l'entreprise par la CTM dans le premier marché. Alors que son marché prévoyait un pompage direct pour Chateau Paille, on découvre que le marché réalisé demande à l'entreprise de faire un pompage intermédiaire, de laisser décanter les sédiments, puis de les évacuer vers un autre site non connu au moment du marché, la Pointe Térogène . C'est donc à partir de ce changement dû aux réprimandes de l'Etat que cette solution provisoire a été trouvée. Il se trouve que cette solution ne correspond plus au cahier des clauses techniques de l'entreprise. Se voyant aller à sa perte, le chef d'entreprise a raison de faire connaitre sa situation, et d'en faire une affaire médiatique.

Mais il y a une affaire dans l'affaire. Une affaire écologique encore plus grave !

En effet, qui aurait donné l'autorisation de déverser les boues non traitées dans la nature, au dessus de la Pointe Faula ? Qui a pris cette décision ? Oui, qui devra assumer cette pollution écologique nouvelle ? Et que font les services de l'Etat ? Si nous avons compris qu'une réunion est prévue à la CTM le 14 juin 2019, on peut espérer que les services mettront de l'eau dans leur vin, car dans l'autre cas, il ne restera plus à l'entreprise que de se retourner vers la justice, celle que bien souvent nos révolutionnaire patentés appellent la justice coloniale . Nous ne voyons pas comment elle pourrait avoir tort quand le donneur d'ordre ne respecte plus le CTTP. Cette affaire est une illustration de l'adage "complot neg", car en effet une compréhension mutuelle aurait sans doute permis d'éviter un scandale encore plus important, celui de la pollution de la baie de la Pointe Faula par les boues du port de pêche !

Nous suivons l'affaire, mardi nous serons au Vauclin.

.

1 2




Actualités MQ.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom ! Rediffusion

Est-il admissible que pour une personne ,une population soit prise en otage? Est-il admissible que pour le licenciement d’un seul employé, quatre villes et leur population dont les plus importantes de Martinique soient privées de transport en commun?

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !  Rediffusion
Pour conclure, le moins que l’on puisse dire c’est que ce "mapiam" semble condamner la jambe, et on peut aisément se demander si le mieux ne serait pas que finalement ces délégations de service public tombent pour laisser place à une régie des transports sous l’égide de Martinique transport .
Il y a quelqu’un qui disait "si pani volè pani soutiré", voici un exemple que le proverbe est bien vrai et actif. A demain



Victor HAUTEVILLE
14/07/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM