Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



DATEX , SERVICHEF une guerre à 60 millions d’Euros.


Rédigé le Vendredi 10 Janvier 2014 à 09:00 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

On ne peut pas être un bon chef d’entreprise si on ne sait pas pointer, glisser et enfoncer. Cette citation est connue par tous les vieux macaques des affaires. Cette affirmation est aussi populaire que celle qui dit que ce n’est pas aux singes que l’on apprend à faire les grimaces. En bon français on dirait qu’il faut savoir être un tueur et avoir une main de fer dans un gant de velours


.
Yan MONPLAISIR, pour SERVICHEF et Murielle PALANDRIX pour la DATEX sont deux chefs d’entreprises. Ils sont tous les deux émérites et font preuve d’un engagement sans égard pour faire fructifier leur business. Depuis quelques temps ils se battent comme des chiffonniers. Près de 60 MILLIONS d’euros sont en jeux. L’un est une femme l’autre est un homme. L’autre est mulâtre d’origine Sainte Lucienne, l’un est métropolitain bien intégré dans les milieux mêmes les plus fermés de la Martinique. Toutes choses les opposent. Leurs méthodes aussi sont différentes.

Leur environnement immédiat aussi est différent. Sèpan razier ni moun yo. Cette fois il semble que c’est le groupe MONPLAISIR qui a la main. Il se dit que SERVICHEF serait en train de rafler toute la mise. DATEX promet de se défendre contre ce qu’il considère comme une injustice. Le personnel de la DATEX est solidaire de leur patronne. Les ouvriers ont-ils peur de la brutalité des méthodes sociales de YAN, habitué à virer, à se séparer en force s’il le faut de certains collaborateurs. Où ont-ils conscience qu’il y a un âge à partir duquel il est plus difficile de retrouver du travail.

Derrière cette guerre à couteau tiré se joue en réalité l’avenir de deux groupes. Si MONPLAISIR perd se sera très grave à digérer surtout au vue de la complication européenne du CLUB MED. Si PALANDRY perd elle aura moins de moyen pour la remise sur rail de la SOCOPMA.
Ce dossier est brulant et risque sous peu d’être compliqué à gérer. IL est bien plus complexe qu’il n’y parait

Une chose est évidente les Maires du sud semblent faire une overdose de l’ex monopole de la DATEX et avoir besoin d’un vent nouveau. Ce vent nouveau semble être SERVICHEF.

Les articles sur ce sujet
Article 1
Article2

Pour en savoir plus sur les acteurs cliquer sur leur photo




1.Posté par MOUAMOUA le 06/01/2014 06:55
#Monplaisir #Sofinpar #Eugène #Larcher #Servichef #datex

Après avoir sinistré le ordures la SEEn en dépôt bilan chronique, construit une tour fantôme, ruiné l'hôtellerie, visé mais raté les casino, maintenant Monplaisir s'attaque à la restauration scolaire
22 millions d'euros de dettes sociales et fiscales cela ne suffisait pas : voila 12 millions d'euros de plus à rendre à l'Europe
Après le tri sélectif des ordures, Monplaisir entend faire le tri des employés
Cash flow : cash flou
Sofinpar : Coucou la revoià dans le Capital de Servichef .... et les dettes et le reste... avec
Ou sont donc vos sociétés offshores : dans les gazoducs de Trinidad ou dans les banques jamaïcaines
Après s'être auto attribuée le marché de Case Pilote, Monplaisir / Sofinpar n'a peur de rien
A quand Track FINE mettra de l'ordre dans ce détournement de fond notoire en Martinique
Demandons à Notaire Duval ce qu'il pense des investissements de Monplairsir : 12 millions d'arnaque
A qui a connu la Batelière ne peut avoir que des souvenirs émus et tant de tristesse face à l'épave que c'est devenue.
Monplaisir joue les GO : GRAND OGRE
Monplaisir et sa tour fantôme : il y a que lui pour y prendre des bureaux



Eugène Larcher

Pourquoi Monsieur Larcher ne répond t-il pas aux questions des élus lors du conseil communautaire?
Où est passée la société Alma Consulting AMO société de conseil technique sur le renouvellement de la DSP?
Les notes ont été faites intra muros CAESM : magouille , bidouille, intérêt particulier, stratégie politique ?
Après Madame Casanova, Madame Fanon, Eugène Larcher a décidé de s'attaquer à Madame Palandri ?
Comment un élu martiniquais peut il être aussi peu intéressé du sort de 27 employés ? et des prochains licenciements à venir
Eugène Larcher ou ses 6 villas : peut une septième avec cette DSP
Larcher prépare sa retraite ... sur le dos des salariés
Larcher "je ferais du cas par cas " ne sait il pas que le Roi Soleil ou Grand Mandarin ne rime pas avec 21 ème siècle ....
12 000 parents d'élève en attente de la décision de Sire LARCHER , 123 employés dans la tourmente, la qualité de la prestation et ron et ron petit patapon ....
En nou chanté Noel , en nou chanté profitation, corruption, délit de favoritisme.
Larcher Où comment transformer l'intérêt général en intérêt personnel
Pourquoi Eugène Larcher accepte t-il 27 licenciements alors que des 20 emplois d'insertion seront nécessaire sur la DSP
Après les collèges Larcher frappe encore dans le Sud


Servichef

Comment une société constituée 6 jours avant une réponse d'appel d'offre peut elle être retenue? avec un capital de 40 000 euros. Caché sur un faux en écriture, une falsification de la plume de Larcher et une duperie des élus.
Les repas sont tous produits en liaison froide.
Les repas arrivent dans les soutes des avions.
Aucun produit local dans les assiettes c'est un scandale
Servichef se cache derrière Servair son actionnaire très minoritaire. encore une fois Le Grand Patron Monplaisir livre la Martinique aux Multinalionale pour quelques actions misérables et sans doute une dodue commission.

A quand un produit local dans les avions de la Servair : on en a marre des bouteilles Evian, des confitures à la fraise, des jus d'orange d'Espagne et des yaourts de normandie .... le développement de notre économie locale cela doit être sur une autre destination en tout cas pas en Martinique. Quelle tristesse pour le touriste qui rentre en métropole avec sa bouteille Evian sous le bras ....
Il faut pas s'en étonné que notre touriste en Martinique soit en déroute.
Et puis au cas, où le touriste espère arriver dans une enceinte tropicale, le voilà immédiatement sur le parvis de BURGER KING dans l'aéroport; Franchise obtenue par Monplaisir. Heureusement que les banques ne lui prêtent plus un centime. Cà permet d'espérer que quelques biens pensants auront le temps de freiner ce projet scandaleux en respect du nom de l'aéroport AIME CESAIRE.

2.Posté par Benoit le 08/01/2014 09:49
Ce ne sont pas les seuls à le penser. Je cite :"Qu’adviendra t-il si la Tribunal annule la procédure, la déclare irrégulière et constate un déséquilibre de traitement entre les candidats.
Est ce que le Président se résoudra à prolonger le la DSP actuelle pour relancer une nouvelle procédure, ou va t-il s’acharner à éliminer la présence de Datex, coute que coute ?
Après avoir brandi son argument massue de l’économie budgétaire de 3,5 millions d’euros sur 6 ans. Grande motivation du choix de E. Larcher sauf qu’il a simplement oublié de calculer que cet avantage consenti à Sevichef laissait sur le carreau 30 employés.
Et au vu des commentaires que ses colistiers rédigent, on décèle une nouvelle stratégie de main mise sur la restauration : le remake de la REGIE.
La REGIE qui avait été refusée à l’unanimité par le Conseil Communautaire, il y a moins d’un an, va se mettre au programme.
Est ce la CAESM va titulariser les plus de 100 salariés de Datex, avec la majoration des 40% , si oui où passe le « grand souci budgétaire ». Dans quelles lignes budgétaires cette dépense a –elle était inscrite ?
Est ce que le « Principal de collège à la retraite » est devenu le manager de la restauration scolaire, va t-il oser jouer au apprenti sorcier sur le dos des 12 000 enfants de maternelle et primaire ? Va t-il entraîner avec lui dans un vote d’alliance politique la responsabilité des élus qui risqueront un jour de devoir répondre, pour avoir donné crédit à un Homme et une structure qui de toute évidence n’ont aucune expérience, aucun savoir faire, aucun moyen technique, humain pour encadrer une activité qui chaque jour, tient la santé et au pire de la vie de nos enfants ?
Est ce que la CAESM dispose déjà de plans alimentaires, d’un programme de menus, de logiciel de gestion, de stocks disponibles , de containers chauffants, d’une logistique de transport, d’une organisation d’encaissement, d’un plan sanitaire ou d’HACCP … pour faire en 24 h la pirouette d’une Délégation de Service Public de 15 ans sans faille à une Régie subite. Encore un artifice qui laisse pantois !
Est ce que la CAESM peut assurer son obligation de continuité du service publique si demain la Cuisine de Rivière Salée se trouvait immobilisée (panne technique, intempérie…)

Pourquoi parler de restauration, à moins qu’il s’agisse de restaurer les reliques d’un RDM et restaurer goulument le MIM.
Pas de doute que le sujet est autre mais qui paiera les effets collatéraux de tant de mauvaises stratégies.
La REGIE, toutes les communes recherche des budgets. On oublie aussi que la cuisines du SUD devront être restaurées avec plus 2 millions d’euros dit on dans la nouvelle DSP. S’il s’agit d’une dépense inutile alors pourquoi l’avoir inscrite dans l’appel d’offre. Qui va porter cette dépense en REGIE, est ce que cet investissement est prévu, à moins qu’il ne vienne en déduction de la énième promesses de piscine offertes par le Président Larcher, à ses amis politiques.
De quoi se noyer dans ce territoire intercommunal.
STOP ! mesdames et messieurs les Elus, les jeux et enjeux politiques ne peuvent pas être que d’une seule vue : le peuple observe, le personnel de Datex et leur famille condamnent, les syndicats menacent, les agriculteurs grondent, les éleveurs désapprouvent, les industriels locaux blâment… attention que ces misérables manœuvres faites sur le dos de nos enfants ne creusent le sillon de votre perte, alors qu’un peu de bon sens, de préoccupation pour la santé de nos enfants et de responsabilité économique sont attendus par vos électeurs.
Bien vu, marre de magouilles La REGIE après 15 ans de délégation de service à une société privée ; c’est du grand n’importe quoi. Je ne crois pas que les élus iront dans telle errance. On ne joue pas avec l’alimentation, dangers , voie sans issue.
je suis d’accord, on ne s’improvise pas dans un métier de restauration collective , on ne joue pas à la dînette avec 12 000 enfants. La régie après Servichef c’est la magouille qui continue sous une nouvelle forme mais dans un même but. Personne n’est dupe. Sans doute que la plainte déposée par Datex au Procureur permettra de mettre le nez de la justice dans ce manger cochon."

Il semble que la bataille ne soit pas encore terminée


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM