Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quelles sont les vraies raisons qui ont obligé Steeve Victoire, porte-parole des gérants de stations-services de Martinique, à annoncer la fin de la grève en Martinique et en Guadeloupe?


Rédigé le Vendredi 3 Janvier 2014 à 23:27 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Cette annonce intervient après la proposition d’une nouvelle réunion de concertation, à Paris, sous l’égide de trois ministères, le 9 janvier prochain. Cela c'est la porte de sortie laissée par Paris, disons la version officielle.
Ouf nous n’avons pas passé pas le réveillon sans carburant ! Une délégation des gérants de stations-services de Martinique et de Guadeloupe se rendra à cette réunion qui se tiendra à Bercy le 9 janvier 2014.


Quelles sont les vraies raisons qui ont obligé Steeve Victoire, porte-parole des gérants de stations-services de Martinique, à annoncer la fin de la grève en Martinique et en Guadeloupe?
Cette marche arrière toute, engagée par les gérants des stations était prévisible, nous l’avions annoncée. Elle a été précipitée avec la mise sous pression des gérants par les réseaux sociaux et la montée dans la rue d’un ras-le-bol généralisé. Les vols et incivilités dont certains furent victimes montrent que la situation pouvait vite devenir préoccupante. Les services des renseignements généraux dans tout l’Outre-Mer sont sur les dents. Les instructions sont claires de PARIS. Pas question qu’une étincelle depuis les Antilles enflamme la France.

Quelles sont les vraies raisons qui ont obligé Steeve Victoire, porte-parole des gérants de stations-services de Martinique, à annoncer la fin de la grève en Martinique et en Guadeloupe?
La grimace des gérants des stations-services qui consistait à faire croire qu’ils sont les plus malheureux sur terre et qu’ ils sont à la fois victimes de tous les maux, garant des emplois, usés par braquage, dangerosité, norme purge des pétroliers, n’a pas fonctionné. Les gérants qui sont des interfaces entre le client et les compagnies apparaissent maintenant comme des fusibles qui vont à terme cramer. L’automatisation est au bout de la piste, l’insécurité chassera les espèces, caisses et autres coffres forts dont étaient responsables les gérants. La machine est en marche. HOLLANDE veut réformer l’économie de comptoir. Il reste encore des sous à prendre, si peu en trop peu de temps. Les modèles économiques changent. Bernard HAYOT avait depuis longtemps fait cette analyse, anticipant la situation actuelle par la vente de ses stations-services, ELF à l’époque.



Le fatalisme actuel, et la considération de ce qu’est un patron dans nos pays ne sont pas de nature créer un soutien entre les clients et les gérants de station. La population veut du service, du prix 24 sur 24 et en toute sécurité. Les gérants se sont discrédités définitivement en prenant en otage la population, égoïstement.
Le renouvellement des contrats de location gérance, la méthode LUREL, les prix après la réforme à la pompe, la transparence ne sont plus que des prétextes, de vieux souvenirs, des arguties pour justifier une grève sans fondement
Seul compte maintenant la réconciliation entre des patrons abandonnés et des ouvriers désabusés. Ces ouvriers attendent toujours le paiement de leur prime. Ce n’est ni le Ministre l’Environnement, ni celui de l’Économie et encore moins celui Outre-Mer qui le feront à la place des gérants.

En attendant payons… payons… payons !



ENTREPRISES

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom ! Rediffusion

Est-il admissible que pour une personne ,une population soit prise en otage? Est-il admissible que pour le licenciement d’un seul employé, quatre villes et leur population dont les plus importantes de Martinique soient privées de transport en commun?

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !  Rediffusion
Pour conclure, le moins que l’on puisse dire c’est que ce "mapiam" semble condamner la jambe, et on peut aisément se demander si le mieux ne serait pas que finalement ces délégations de service public tombent pour laisser place à une régie des transports sous l’égide de Martinique transport .
Il y a quelqu’un qui disait "si pani volè pani soutiré", voici un exemple que le proverbe est bien vrai et actif. A demain



Victor HAUTEVILLE
14/07/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM